Comment savoir si un chat est déprimé

Dernière mise à jour le 28 December, 2022 par Chiens Chats

La dépression est un trouble mental qui survient sous l’influence de facteurs irritants. Étonnamment, non seulement les personnes, mais aussi les animaux domestiques sont touchés par cette condition. Cependant, une personne est capable de déterminer que quelque chose ne va pas chez elle et de consulter un médecin. Les quadrupèdes, en revanche, ne peuvent pas faire cela, les propriétaires doivent donc savoir quels symptômes sont caractéristiques de la dépression chez les animaux de compagnie afin d’y faire face à temps.

Qu’est-ce qui peut causer la dépression chez un chat ?

Un état dépressif n’arrive pas par hasard – il y a toujours une raison à cela. Les chats sont des créatures pour lesquelles la stabilité est importante, donc tout changement dans leur mode de vie habituel peut provoquer une dépression. En conséquence, les animaux domestiques ont une immunité réduite, ce qui est à l’origine d’autres pathologies plus dangereuses.

Si vous suspectez son animal de compagnie, réfléchissez à ce qui pourrait être le facteur déterminant ?

Les chats peuvent ressentir de l’anxiété lorsqu’ils sont laissés seuls

Nous sommes habitués à penser que les chats sont des créatures indépendantes qui n’ont pas vraiment besoin de l’attention humaine. En fait, cette opinion n’est pas vraie, car les peluches peuvent difficilement supporter le temps passé seuls.

Le manque d’attention est une autre raison

Si l’animal sent que le propriétaire ne lui consacre pas assez de temps, il peut alors devenir déprimé. Il est important de lui accorder une attention quotidienne – caresser, jouer, parler.

Les chats ont du mal à vivre dans un refuge

Souvent, pour une raison quelconque, les animaux à quatre pattes se retrouvent dans un refuge : certains y finissent après la vie dans la rue, d’autres parce qu’un jour ils n’étaient plus nécessaires. Malgré le fait que le personnel et les bénévoles des refuges essaient de rendre la vie de leurs pupilles aussi confortable que possible, y vivre laisse une certaine empreinte sur la psyché des chats et des chats.

Si l’animal a de la chance et qu’il se retrouve dans la famille, il ne faut pas s’attendre à ce que le changement de mode de vie soit facile pour lui – le quadrupède aura besoin d’un certain temps pour s’adapter. Il est important d’aider votre animal pendant cette période difficile, sinon la dépression risque de le rattraper.

L’arrivée d’un nouveau membre de la famille

Tout changement de mode de vie peut également provoquer une dépression chez un chat. Par exemple, l’apparition d’un bébé ou d’un autre animal domestique dans la maison. L’animal commence à ressentir un manque d’attention et se sent déprimé.

Captivité

Les chats sont de petits prédateurs, donc par nature ils ont des instincts de chasse. Si le quadrupède n’a pas accès à la rue ou en est privé, alors l’incapacité d’attraper une proie sera une véritable tragédie pour lui. Pour satisfaire votre instinct, essayez de jouer avec votre chat le plus souvent possible.

Dépression due au déménagement

Un changement de résidence peut également déclencher une dépression. Vous prévoyez un déménagement ? Visitez plusieurs fois un nouvel appartement avec un chat avant d’y emménager – l’animal doit s’y habituer.

Dépression due aux médicaments

Certains experts pensent que tout traitement, y compris la chirurgie ou les médicaments, peut affecter le système nerveux du chat et le rendre déprimé.

Comment suspecter une dépression chez un chat ?

Heureusement, la dépression se caractérise souvent par des changements dans le comportement du chat, ce qui donne au propriétaire la possibilité de reconnaître à temps que l’animal est dans un état anxieux.

Les symptômes suivants indiquent une dépression :

  • Léthargie, apathie ;
  • Long sommeil ;
  • Tente de se cacher dans un endroit sombre ;
  • Vocalisations sans cause ;
  • Refus de nourriture et d’eau ;
  • Ignorer le plateau ;
  • Crises d’agression soudaines ;
  • Réticence à prendre soin de vous-même ;
  • L’apparition de plaies sur la peau et de taches chauves sur le pelage à la suite d’un peignage fréquent et intense.

Diagnostique

Important ! Les symptômes de la dépression sont similaires à ceux d’autres maladies, de sorte que seul un vétérinaire peut poser un diagnostic précis.

Si vous constatez des symptômes de dépression chez votre chat, consultez un vétérinaire. Sur la base des résultats de l’examen et après avoir interrogé le propriétaire, le vétérinaire sera en mesure de déterminer la cause et de donner les recommandations nécessaires.

Comment traiter la dépression chez un chat ?

La dépression diagnostiquée tôt répond bien au traitement. Très probablement, il vous sera proposé de contacter un spécialiste étroit – un zoopsychologue. En suivant ses recommandations, vous aiderez votre animal à surmonter son anxiété.

La tâche principale est de trouver la cause de la dépression. Et les zoopsychologues font un excellent travail à cet égard, car leur tâche principale est d’établir une relation harmonieuse entre l’animal et son propriétaire. Une fois le facteur de stress établi, vous devrez essayer de l’éliminer. De plus, le spécialiste vous conseillera d’autres méthodes de thérapie, par exemple, jouer et communiquer plus souvent avec votre animal de compagnie.

Si les recommandations du zoopsychologue n’ont pas aidé et que l’état dépressif ne disparaît pas, le chat ou le chat peut avoir besoin de prendre des médicaments appropriés. Il est important de respecter la posologie prescrite par votre médecin.

La prévention

Bien sûr, la dépression se soigne, mais il vaut mieux ne pas l’amener du tout. Une bonne prévention aidera.

Nos recommandations :

  1. Passez plus de temps avec votre animal : jouez, parlez, caressez-le.
  2. Essayez de la protéger du stress.
  3. Assurez-vous que votre alimentation quotidienne est équilibrée. Il est préférable de choisir des aliments prêts à l’emploi holistiques, super premium et premium pour un chat.
  4. Donnez-lui des friandises de temps en temps.
  5. Soyez conscient de votre calendrier de vaccination de routine.
  6. Une fois par an, passez un examen complet à la clinique vétérinaire.

Résultats

  1. La dépression est une maladie dangereuse à laquelle les animaux domestiques sont soumis aussi souvent que les humains.
  2. La solitude, la prise de médicaments, les déménagements, les changements soudains dans la maison, etc. peuvent agir comme des facteurs provoquants.
  3. Si vous remarquez des signes de dépression chez votre chat, contactez votre vétérinaire.