Stress chez les chiens. Quels sont les signes et comment aider un animal de compagnie ?

302

Dernière mise à jour le 9 September, 2021 par Chiens Chats

Manque d’appétit ou tentatives de manger des objets non comestibles, changement de comportement (de l’apathie à l’agressivité inattendue), détérioration de l’apparence (calvitie, poils ternes, difficiles à coiffer, bave), imprévisibilité des actions, tremblements, insomnie, diarrhée, miction fréquente … Tout cela peut être un signe de stress chez le chien. Il y a beaucoup de situations stressantes dans la vie d’un chien. Cela peut être des voyages, un déménagement dans une nouvelle maison, une surexposition dans un hôtel zoologique ou avec des proches des propriétaires, une visite dans une clinique vétérinaire et un toiletteur, l’apparition d’un nouvel animal de compagnie ou la solitude, le bruit dans l’appartement et dans la rue. Il est impossible de négliger les signaux d’inconfort du chien, sinon un stress prolongé peut sérieusement nuire à l’animal.

Signes faibles d’expérience et de stress chez les chiens

Le chien respire fort

Le chien peut percevoir les disputes des propriétaires dans des tons élevés comme une manifestation d’agression, commencer à s’inquiéter et à respirer fortement. Parfois, il suffit juste de changer l’intonation ou de parler un peu plus doucement pour calmer l’animal. Si vous ne faites pas attention à une telle manifestation de l’excitation de l’animal à temps et élevez la voix quotidiennement avec elle, faites des gestes intenses, cela peut entraîner des changements irréversibles, jusqu’à l’apparition de crises chez l’animal d’agression apparemment injustifiée.

Agitation ou apathie

À cause du stress, l’animal peut tomber dans la stupeur et cesser de répondre à tous les stimuli. Il s’agit d’un degré de stress extrême dans lequel vous devez consulter un médecin de toute urgence. Habituellement, les chiens deviennent inactifs, perdent l’appétit, ne veulent pas jouer et se blottissent dans un coin. Parfois, ils gémissent de façon monotone. D’autres animaux deviennent agités, font des mouvements répétitifs, tournent en rond, aboient d’une voix stridente et peuvent montrer une agressivité incompréhensible.

Secouer sans raison

Les animaux, en se secouant, remettent de l’ordre dans leur laine après avoir dormi, couché longtemps au même endroit, s’être baigné. De la même manière, ils essaient de se débarrasser des parasites adhérant aux poils du feuillage sec. Lorsque ces raisons tout à fait compréhensibles sont absentes et que l’animal a néanmoins l’habitude de se secouer fréquemment, cela peut être une sorte de réaction à certaines situations stressantes, lorsque le chien est surpris, intrigué et indigné par quelque chose. Par exemple, un animal de compagnie peut réagir de cette façon si, au lieu d’une friandise préférée, il y a dans son bol de la nourriture qu’il considère insipide.

Rouler le dos, gratter, lécher, mâcher la peau

Cette expression de l’émotion n’est pas si simple. Le fait est que les montées d’adrénaline chez les chiens sont souvent accompagnées de démangeaisons, auxquelles l’animal essaie de faire face en se roulant sur le dos, en grattant ou en mordant des puces inexistantes. Parfois, cela entraîne des conséquences extrêmement négatives sous la forme d’une peau enflammée et rayée à jamais, sur laquelle les micro-organismes se multiplient facilement. Cependant, le propriétaire du chien, qui connaît très bien ses habitudes, n’aura pas de mal à comprendre la cause de la prochaine attaque de démangeaisons. C’est-à-dire que si le chien au cours des dernières minutes n’avait aucune raison de manifester de violentes manifestations de plaisir, s’il n’y avait pas de puces ni d’autres parasites, vous devriez penser à d’autres raisons pour ce comportement.

Manger de l’herbe

Les chiens et les chats, marchant dans la rue, mangent périodiquement de l’herbe. Ainsi, certains reconstituent les réserves de vitamines, tandis que d’autres se débarrassent de la laine avalée lors du léchage. Cependant, les experts pensent que les chiens ont une autre raison – les situations stressantes. Dans le même temps, certains pensent qu’un chien qui a vécu des émotions négatives, en mangeant de l’herbe, essaie simplement de se distraire du stress et des pensées désagréables. Selon d’autres, les chiens se consolent ainsi en choisissant des tiges d’herbe douce.

Pas d’excitation sexuelle du tout

Parfois, entrant dans une situation stressante, éprouvant de la peur, de l’anxiété ou une sensation de fatigue, le chien montre le bout du pénis. Un tel signe n’a peut-être rien à voir avec une excitation sexuelle, c’est plutôt une raison de réfléchir à ce qui a pu causer un malaise à l’animal.

Augmentation de la salivation

Cette façon d’exprimer les émotions est typique de certaines races de chiens. Dans ce cas, les cas d’augmentation de la salivation ne doivent pas passer inaperçus. Une salive abondante peut être soit un signe de joie, soit une indication que l’animal a peur ou que quelque chose ou quelqu’un le rend extrêmement malheureux.

Miction involontaire et diarrhée

La raison des flaques laissées sur le sol n’est pas toujours les mauvaises manières de l’animal. Très souvent, il s’agit d’une manifestation de peur, en particulier chez les chiots. Tout est question de physiologie : en raison de la libération d’une quantité importante d’hormones de stress dans la circulation sanguine, l’équilibre eau-sel peut être perturbé, ce qui conduit à une miction involontaire. Les hormones de stress peuvent également provoquer une diarrhée d’apparition soudaine.

Signaux de réconciliation

En règle générale, il s’agit de bâiller et de lécher. Ainsi, les chiens, communiquant avec les gens, s’excusent pour une faute accidentelle, montrent de la sympathie, mendient des friandises. Cependant, une soumission trop active de tels signaux peut indiquer un niveau élevé de stress. Les cynologues pensent que de cette façon, le chien essaie de se calmer après les expériences.

Que faire si votre chien est stressé ?

Si vous trouvez des signes de stress chez votre animal, ne paniquez pas. Devrait :

  • Essayez d’identifier la cause de la situation stressante, éliminez le facteur ennuyeux (rendez le son de la télévision plus silencieux, cachez le jouet effrayant, quittez le terrain de jeu où se promène le chien qui a effrayé votre animal de compagnie) ;
  • S’il est impossible d’éliminer l’irritant (par exemple, le rugissement des feux d’artifice et des pétards), vous devez distraire l’animal en le traitant avec une friandise, trouvez un endroit dans l’appartement où le grondement des feux d’artifice ou le bruit du tonnerre un orage n’est pas si audible, ne le laissez pas seul dans la maison pendant cette période ;
  • Donner des gouttes apaisantes.

Donner des produits apaisants naturels pour chiens

Une des façons d’aider votre animal à faire face à l’anxiété à la maison est de lui donner un sédatif à base d’ingrédients naturels. Avant de prendre le médicament, une consultation chez un vétérinaire est requise. Le spécialiste évaluera l’état de l’animal et le besoin d’une aide supplémentaire si l’anxiété du chien est associée à des problèmes internes du corps.

Les principales étapes de l’accueil du cours (15-30 jours) :

  • Réduction de l’anxiété,
  • Soulager les tensions et les spasmes,
  • Affaiblir le sentiment de peur,
  • Effet sédatif.

La prise du médicament minimise les effets négatifs du stress pour les animaux de compagnie particulièrement sensibles. Il est également utilisé pour l’agressivité, la peur, l’excitation, les aboiements incessants. Une contre-indication peut être une intolérance aux composants du médicament.

Avant d’utiliser le médicament, consultez votre vétérinaire et lisez attentivement les instructions.

Article précédentAussiedoodle : Caractéristiques – Caractère – Santé
Article suivantComment les chats ont influencé l’histoire de l’humanité