chien Saint Bernard

Dernière mise à jour le 18 November, 2022 par Chiens Chats

Le chien Saint-Bernard fait partie de ces races incontournables, avec ses proportions énormes et sa grande hauteur. Ces chiens sont musclés avec des têtes autoritaires et imposantes et ont la capacité de parcourir des terrains accidentés avec des mouvements calmes et doux.

Beaucoup de gens appellent Saint-Bernard un chien sacré, tout cela à cause de l’héroïsme montré par les représentants de cette race. La vie de plus de mille personnes a été sauvée dans les Alpes suisses par les Saint-Bernard.

Nom de la raceSaint-Bernard
Pays d’origineSuisse
Poids64 – 120 kg
Hauteur (au garrot)70 – 90 cm
Espérance de vie8 – 10 ans
GabaritGéant

Photos du Saint-Bernard

chien Saint Bernard chien Saint Bernard
chien Saint Bernard chien Saint Bernard
chien Saint-Bernard chien Saint-Bernard
chien Saint Bernard chien Saint Bernard
chien sauvetage Saint Bernard chien sauvetage Saint Bernard
chien Saint Bernard chien Saint Bernard
chien Saint Bernard chien Saint Bernard
Saint Bernard Saint Bernard
Saint-Bernard Saint-Bernard

Caractéristiques physiques

Le Saint-Bernard est l’une des races les plus reconnaissables. C’est un chien grand, musclé et imposant avec un squelette massif et une grosse tête. Les Saint-Bernard sont capables de surmonter des terrains difficiles, leurs mouvements sont calmes et fluides.

La taille d’un mâle adulte est 70 – 90 cm et le poids est 64 – 120 kg, les femelles pèsent 60 – 90 kg avec une taille de 65 – 80 cm.

caracteristiques-Saint-Bernard

Caractéristiques distinctives

  • Tête : Grosse tête. Le crâne est massif et large, arrondi. Le museau est de forme carrée avec une largeur uniforme sans aucun signe de rétrécissement vers le nez. La ligne de transition du front au museau est représentée par un arc raide.
  • Mâchoires : Les mâchoires sont puissantes et larges. Les dents sont grandes et fortes. Morsure de tique ou morsure de ciseaux.
  • Oreilles : Les oreilles sont douces, de taille moyenne, triangulaires, de type suspendu, proportionnelles. Attachée haut et large. Le bout des oreilles est arrondi.
  • Yeux : Yeux de taille moyenne profondément enfoncés. La couleur de l’iris est brun foncé, noisette.
  • Cadre : Le corps est majestueux, prononcé musclé et fort. Le cou est long, puissant avec un fanon près de la gorge. Le garrot est bien visible. Le dos est droit, large. La poitrine est profonde et spacieuse avec des côtes légèrement cintrées. Le bas de la poitrine et l’aine sont légèrement relevés. La croupe est longue sans pente prononcée.
  • Membres : Les jambes sont longues, athlétiques, parallèles, bien écartées. Les pattes sont massives, volumineuses. Les doigts sont forts, arqués, étroitement adjacents les uns aux autres.
  • Pelage : Les chiens à poils courts ont un pelage grossier et droit avec un sous-poil dense. Chez les individus à poil long, le pelage est droit ou légèrement ondulé avec un sous-poil épais. La couleur est rouge avec des taches blanches ou blanche avec des marques rouges, qui peuvent être complétées par un masque noir.

Caractère et comportement

Le Saint-Bernard est un chien avec une personnalité douce, sociale et gentille. Malgré leur grande taille, ces gentils géants sont généralement calmes et moins joueurs que de nombreux autres chiens de race. Cependant, ils ont besoin d’une compagnie constante et peuvent surprotéger leurs proches.

C’est un chien patient, obéissant et fidèle, donné à ses proches et surtout gentil. S’ils sont laissés dans le jardin ou laissés seuls pendant de longues périodes, ils peuvent développer un comportement agressif ou des problèmes de comportement liés à l’anxiété de séparation.

Le tempérament du chien Saint-Bernard pourrait se résumer à l’expression «bon géant». Ce sont des chiens sympathiques, dignes de confiance et gentils, qui aiment la vie de famille. Ils sont également très fidèles et n’aboient généralement pas, bien qu’ils vous défendent, ainsi que votre propriété, si nécessaire.

Il est amical avec les étrangers, car cette race est totalement non agressive, elle n’attaque donc jamais sans raison sérieuse. N’attaque que lorsque le propriétaire ou sa famille est réellement en danger.

Avec les enfants

Ils sont super avec les enfants, ils sont conscients de leur responsabilité s’ils sont laissés seuls avec eux.

Avec d’autres animaux

Les autres animaux de compagnie sont acceptés normalement, mais ont besoin d’une socialisation précoce et d’une exposition aux chats à un âge précoce.

Santé

Le propriétaire de l’animal doit savoir à quelles maladies les représentants de la race sont prédisposés :

  • Dysplasie – conduit à une boiterie, accompagnée d’une douleur intolérable
  • Maladies du tractus gastro-intestinal – diarrhée, volvulus, ballonnements.
  • Larmes ligamentaires.
  • Luxations.
  • Épilepsie – accompagnée de convulsions, de selles involontaires.
  • Le lymphome est un type de cancer qui se définit par la présence de globules blancs malins appelés lymphocytes dans des organes tels que la moelle osseuse, le foie, la rate, les ganglions lymphatiques et quelques autres.
  • La surdité est le plus souvent congénitale.
  • La pyodermite est une maladie cutanée sous forme d’accumulation de pus.
  • Ostéosarcome.
  • Cardiomyopathie étendue.

Le point faible du chien Saint-Bernard, ce sont les yeux. En plus du fait qu’ils arrosent constamment, il existe un certain nombre de maladies qui affectent l’organe visuel de la race : œil de cerise, volvulus des paupières, inversion des paupières, cataracte. Il est également intéressant de noter que les chiens Saint-Bernard ont une troisième paupière, et il est conseillé de l’enlever.

Espérance de vie

Malheureusement, l’espérance de vie moyenne des chiens Saint-Bernard n’est pas très longue. Avec des soins appropriés, un tel chien peut vivre 8 à 10 ans.

Soins

Un chien Saint-Bernard a plusieurs aspects négatifs – il s’agit d’une salivation accrue et d’une grande quantité de poils qui tombent pendant la mue. Vous devez peigner le Saint-Bernard 2 à 3 fois par semaine, couper les griffes trois fois par mois. Nettoyez les yeux quotidiennement et gardez ses oreilles propres.

Ils ne se baignent pas plus de 2 à 3 fois par an.

Chiots Saint-Bernard: règles de soins et d’éducation

Exercice

Les chiots de Saint-Bernard doivent être exercés très progressivement pour éviter le surmenage de leurs os et tissus pendant la croissance et, même dans le cas des adultes, il faut prendre soin d’effectuer l’exercice progressivement.

Cela dit, c’est un chien qui, compte tenu de sa taille, n’a pas besoin de beaucoup d’exercice. Une heure par jour suffit pour les adultes.

Faits intéressants

  • Le prénom de la race était « Barry », qui signifie « ours ».
  • Lorsque le Saint-Bernard a été envoyé à la recherche d’un homme dans les montagnes enneigées, un tonneau rempli d’eau-de-vie était attaché à son col. Lorsque le chien de sauvetage a trouvé une personne sous un bloc de neige, la victime gelée pouvait se rafraîchir avec une boisson réchauffante. On pense que cette histoire n’est qu’une légende, mais il y a une part de vérité dans chaque mythe.
  • Entre 1800 et 1812, un Saint-Bernard nommé Barry a sauvé 40 personnes. Une fois, ce chien a porté un petit enfant dans la neige profonde. Le chien a dû marcher 5 kilomètres pour amener l’enfant au monastère de sauvetage.
  • Avant de devenir sauveteurs, les chiens Saint-Bernard étaient utilisés comme bêtes de somme. Sur leur dos large, la nourriture était transportée le long de la route de montagne qui reliait l’Italie et la Suisse.
  • Plus de deux mille personnes ont été secourues par les chiens du Saint-Bernard au cours des deux cents dernières années.
  • Les chiens Saint-Bernard sont de grands acteurs de cinéma. Tourné de nombreux films avec la participation de représentants de la race : “Beethoven”, “Kujo”, “Back”, “Bagheera”, “Felix”.

Histoire de la race

Le berceau de Saint-Bernard est la Suisse. Le nom de la race dans la traduction sonne comme « le chien de Saint-Bernard ». L’origine du nom a sa propre histoire. Au XIe siècle, un moine du nom de Bernard fonda un refuge pour les voyageurs sur le col du Grand Saint-Bernard. Le territoire sur lequel se trouvait l’abri se trouvait à une altitude d’environ 2472 m.

Ce site est très dangereux, les voyageurs sur le sentier ont été piégés par de nombreux dangers : voleurs, vents forts, avalanches, passages de montagne escarpés. Au refuge de Bernard, les voyageurs ont eu l’occasion de se reposer, de manger et de dormir avant de poursuivre le dangereux voyage. Les chiens locaux s’appelaient Saint-Bernard, ils étaient des aides irremplaçables pour leurs propriétaires et devinrent plus tard des sauveteurs accomplis.

L’origine du chien Saint-Bernard n’est pas précisément établi. Selon certaines informations, les représentants de cette race sont originaires de combats de mastiffs, arrivés dans les Alpes avec les Romains. Il existe également une autre version, selon laquelle les Saint-Bernard descendent de chiens dogue asiatique (Mastiffs tibétains). Dans le premier et le deuxième cas, les mastiffs ont été croisés avec des chiens locaux, les chiots résultants ont été nommés Saint-Bernard.

Au XVIIe siècle, les moines, appréciant les capacités des Saint-Bernard, décident de les utiliser pour sauver des personnes prises dans des avalanches. Le fait est que les représentants de la race ont un parfum exceptionnel, grâce auquel le chien pouvait sentir une personne sous une épaisse couche de neige. Ces chiens ont également une peau épaisse qui protège de la neige, de la glace et du gel. Souvent, les Saint-Bernard étaient emmenés avec eux sur la route. Ils ont non seulement protégé les propriétaires des prédateurs et des voleurs, mais ont également mis en garde contre l’approche des avalanches. Un chien de cette race est capable de ressentir une avalanche 20 minutes avant sa descente. Un tel cadeau a permis de sauver de nombreuses vies.

Les ancêtres des Saint-Bernard étaient différents de leurs descendants modernes. Ils n’étaient pas si lourds, leur physique pouvait être qualifié de plus gracieux. Cela a facilité les déplacements sur la neige et a rendu les chiens agiles et rapides. Les représentants de la race d’aujourd’hui sont beaucoup plus lourds, plus puissants, mais en même temps moins agiles.

L’élevage rapproché de Saint-Bernard de race pure a commencé à la fin du XIXe siècle. Malgré le fait que les sauveteurs en montagne disposent désormais de toutes sortes d’équipements, les chiens sont toujours utilisés dans les opérations de sauvetage. Mais dans la plupart des cas, les Saint-Bernard sont d’excellents gardiens, compagnons, chiens d’accompagnement et juste des animaux de compagnie.

6 COMMENTAIRES