ratier de Prague

Dernière mise à jour le 10 November, 2022 par Chiens Chats

Le ratier de Prague est la fierté de la République tchèque. Sa petite taille, son caractère agréable et son dévouement sans bornes font de ce chien un compagnon et un ami idéal.

Ce petit chien était dans le passé un chasseur de rat tchèque inégalé, dans le présent – un animal de compagnie miniature avec des qualités de compagnon développées.

Nom de la raceRatier de Prague
Pays d’origineRépublique tchèque
Poids1,5 – 3,5 kg
Hauteur (au garrot)19 -22 cm
Espérance de vie12 – 14 ans
GabaritPetit

Photos du Ratier de Prague

ratier de Prague ratier de Prague
ratier de Prague ratier de Prague
ratier de Prague ratier de Prague
ratier de Prague ratier de Prague
ratier de Prague ratier de Prague

Caractéristiques physiques

Le ratier de Prague est très similaire aux pinschers miniatures et aux terriers miniatures. Cette similitude s’explique par le fait que ce chien, selon les faits historiques, est l’ancêtre de ces races. Une caractéristique distinctivede la race est sa tête en forme de poire.

Le physique du ratier de Prague est harmonieux, carré, miniature. Le poids des adultes est de 1,5 – 3,5 kg, la taille est de 19 -22 cm.

Ratier de Prague

Caractéristiques distinctives

  • Tête : La tête est compacte, en forme de poire avec une convexité prononcée du front et de l’occiput. Le museau est allongé, de constitution sèche. La transition du front au museau est assez proéminente.
  • Mâchoires : Les mâchoires sont symétriques et fortes. Les dents sont fortes et complètes. Morusre “ciseaux”.
  • Oreilles : Les oreilles sont dressées, triangulaires en forme d’ailes de papillon avec un large atterrissage. Il y a des oreilles avec des pointes légèrement pendantes.
  • Yeux : Les yeux sont ronds, de taille moyenne, légèrement saillants. La couleur de l’iris est sombre.
  • Corps : Le corps est de forme presque carrée, de taille compacte avec des os solides. Cou avec une courbure gracieuse, raffinée. Le dos est droit avec un rein court et un garrot légèrement proéminent. La poitrine est ovale, plutôt large. La croupe est longue avec une légère pente. Ventre ramassé.
  • Membres : Les jambes sont parallèles, musclées, puissantes, bien écartées. Les pattes sont ovales, arquées avec des doigts étroitement fermés et de petites griffes fortes. Le chien se déplace d’un pas libre et élastique.
  • Pelage : La racine des cheveux est courte ou de longueur moyenne. Chez les chiens à poils courts, le pelage est dur, et le mi-long est plus doux et pas très serré, formant de belles plumes sur les oreilles, la queue et les pattes. Le sous-poil est peu développé. La couleur est noire et feu ou marron et feu et rarement chocolat, marbre et sable.

Caractère et comportement

Malgré sa petite taille, le ratier de Prague a un esprit vif et un caractère équilibré. C’est un ami fidèle, un compagnon fidèle.

Il adore et aime fortement le propriétaire, perçoit la solitude avec une grande négativité. Pour les membres de la famille – un “antidépresseur” incendiaire, qui crée une atmosphère chaleureuse dans la maison.

Contrairement à beaucoup d’autres petites races, le ratier de Prague ne fait jamais de bruit en vain. Mais si quelqu’un frappe à la porte, il avertira instantanément le propriétaire de l’arrivée des invités avec un aboiement fort.

Avec les enfants

Il est affectueux envers les enfants, mais ne partagera jamais ses propres jouets avec lui. Il vaut mieux ne pas laisser un si petit chien avec de jeunes enfants. Les enfants peuvent blesser un animal fragile par inadvertance.

Avec d’autres animaux

Il est amical avec les chats, mais se comporte de manière arrogante avec les chiens. Il n’est pas recommandé de garder le ratier de Prague dans la même maison avec des hamsters, des chinchillas, des écureuils et d’autres petits animaux. Le chien y réagit comme une proie.

Santé

Les représentants de la race ratier de Prague ont le plus souvent les problèmes de santé suivants :

  • Système musculo-squelettique – fractures, luxations, ecchymoses.
  • Maladies dentaires – parodontite, carie.
  • Maladies du tractus gastro-intestinal – ballonnements, diarrhée.
  • Obésité – survient en raison d’un mode de vie sédentaire et d’une mauvaise alimentation.
  • L’otite moyenne est une inflammation de la peau du conduit auditif externe qui survient pour diverses raisons.

Espérance de vie

En moyenne, un ratier de Prague peut vivre de 12 à 14 ans.

Soins

Les soins au ratier de Prague ne sont pas difficiles :

  • Les poils sont peignés 1 à 2 fois par semaine et quotidiennement lors de la mue.
  • Les yeux sont examinés et nettoyés chaque matin.
  • Les oreilles sont nettoyées 1 à 2 fois.
  • Les griffes sont raccourcies une fois par mois.
  • Brossez les dents 2 à 3 fois par semaine.
  • Ne baignez le chien que lorsqu’il est très sale.

Note

La race existe en variétés à poil court et à poil mi-long, mais il y a beaucoup moins de représentants de la deuxième catégorie.

Faits intéressants

  • Ce chien est la plus petite race d’Europe.
  • Au Japon, le ratier de Prague est un totem talisman pour son propriétaire.
  • Le ratier de Prague est traduit par « petit rat-catcher de Prague ».
  • À une époque où les chats étaient absents dans les pays européens, ces chiens gardaient la propriété royale des rats qui étaient omniprésents à cette époque.
  • En 1377, Charles IV de Luxembourg présente trois ratier de Prague au roi de France. Plus tard, Charles Quint les a transmis à son fils, tant ces animaux de compagnie étaient précieux pour le monarque.
  • Au Moyen Âge, les ces chiens étaient les dégustateurs personnels des têtes couronnées et de l’aristocratie locale. Lors du festin royal, chaque nouveau plat servi au roi était d’abord goûté par un chien, s’assurant ainsi que le souverain n’était pas empoisonné.

Histoire de la race

Il n’y a aucune information sur l’origine exacte du Ratier de Prague, mais la race est connue depuis plusieurs siècles. D’abord élevés en Bohême, ces chiens étaient prisés par l’aristocratie bohémienne. Le ratier de Prague était souvent vu autour de la cour et lors de fêtes et offert comme cadeaux d’État de la famille royale de Bohême aux dirigeants européens.

Le souverain polonais Boleslaw II a vu et amené deux chiens et les a remis à la cour. La vitesse et la petite taille des petits chiens, ainsi que l’habileté naturelle à tuer les rats, les ont rendus populaires non seulement à la cour, mais au fil du temps parmi les gens ordinaires. Ils sont devenus un atout précieux pour beaucoup. Cependant, au cours du 19e siècle, une autre race est devenue à la mode – le pinscher nain. Cela a entraîné une baisse de la popularité du rat de Prague et une diminution de son nombre. Ce n’est que dans les années 1980, et grâce aux efforts conjoints des fans de la race, que le ratier de Prague a été relancé et qu’un programme d’élevage a commencé.

Aujourd’hui, il y a environ 6 000 Ratier de Prague dans le monde entier. Actuellement, la race n’est reconnue par aucun des plus grands clubs de chenil, mais participe à des expositions canines en République tchèque et en Slovaquie.