Rage chez le chien – Symptômes, prévention et traitement

14

La rage chez le chien ou la rage canine est l’une des maladies infectieuses virales les plus connues, car c’est une pathologie qui peut être transmise à tous les mammifères, y compris les humains, étant une zoonose. De plus, les chiens sont les principaux émetteurs de cette maladie dans le monde.

Ce virus de la famille des Rhabdoviridae est présent dans pratiquement tous les coins de la planète Terre, sauf en Australie, dans les îles britanniques et en Antarctique. La détection rapide de cette pathologie est vitale pour la prévenir et éviter la contagion à d’autres animaux, car la rage canine est mortelle, pour cette raison, tous les pays prennent des mesures pour la prévenir, la contenir et essayer de l’éliminer.

Dans cet article Chats I Chiens, nous nous concentrerons sur la rage canine, expliquant en détail tout ce que vous devez savoir sur la rage chez les chiens, les principales causes, les formes d’infection, les symptômes de la rage chez les chiens, le diagnostic et la prévention, continuez à lire :

Rage chien

Qu’est-ce que la rage canine ?

Le terme « rage » vient de l’adjectif latin Rabidus, qui est traduit par « délirant », « furieux » ou « féroce », en raison du comportement caractéristique des animaux souffrant de cette pathologie, qui montrent des comportements agressifs.

Comme nous l’avons avancé dans l’introduction, la rage est causée par un virus de la famille des Rhabdoviridae, qui affecte principalement le système nerveux central (SNC), se propageant et s’accumulant en grande quantité dans les glandes salivaires du chien, ce qui provoque une production excessive de salive, infecté par le virus. Cette maladie est présente chez l’animal infecté et peut durer jusqu’à 24 heures dans les carcasses des animaux décédés.

Formes de contagion de la rage chez le chien

La rage se propage généralement par la morsure d’un animal infecté, mais elle peut également être transmise par la salive, par exemple si l’animal lèche une plaie ouverte ou si des égratignures se produisent dans certaines zones, telles que les muqueuses. Cependant, ce sont des situations rares.

N’oubliez pas que cette maladie peut affecter l’être humain en cas de morsure, il est donc important de faire un plan de médecine préventive adéquat et de nous informer sur les symptômes et les formes d’infection, dans le but de garantir la santé du chien, des autres animaux domestiques et celle des tuteurs eux-mêmes.

Les causes de la rage chez les chiens

Les chiens sont considérés comme les principaux porteurs de la rage, les chiens qui n’ont pas été vaccinés et ceux qui entrent en contact avec des animaux sauvages, tels que les renards et les chauves-souris, étant vulnérables. Cependant, la forme d’infection la plus courante consiste à mordre les mammifères domestiques, tels que les chats, les chiens et les lapins.

Le contact direct avec la peau (sans blessures), le sang, l’urine ou les matières fécales n’est pas un facteur de risque, sauf chez les chauves-souris, cependant, il est rare que les animaux domestiques entrent en contact avec ces petits mammifères.

Actuellement, des tentatives sont faites pour contrôler la rage dans les pays du monde entier, en concentrant leur prévention sur les chiens et les chats, grâce à des campagnes de vaccination et à de multiples mesures de protection. Cependant, la rage reste une pathologie fréquente qui apparaît en temps opportun, même dans les pays où elle est pratiquement éradiquée.

Rage chien

Phases de la rage chez le chien

Pour comprendre les progrès du virus de la rage canine, il est essentiel de faire attention aux phases de cette pathologie. Pendant la morsure, le virus présent dans la salive pénètre dans l’organisme et s’installe à l’intérieur des muscles et des tissus, tout en se multipliant.

Ensuite, le virus commence à se propager à travers les structures environnantes, généralement celles les plus proches du tissu nerveux, car il s’agit d’un virus neutropique, c’est-à-dire qu’il a une affinité pour les fibres nerveuses. Il est important de noter qu’il n’utilise pas le sang comme moyen de diffusion.

La rage canine comporte plusieurs phases :

  • Incubation : se réfère à la période allant de la morsure à l’apparition des premiers symptômes. À ce stade, le chien semble aller bien et est asymptomatique, c’est-à-dire qu’il ne présente aucun symptôme de maladie. On parle d’une phase qui peut durer d’une semaine à plusieurs mois.
  • Prodromale : à ce stade, le chien commence à manifester les symptômes naissants de la maladie, montrant plus nerveux, effrayé, anxieux, fatigué et même retiré. Cela peut durer de 2 à 10 jours.
  • Agressivité : c’est la phase qui caractérise la maladie de la rage. Le chien devient irritable, excessivement, mordant même ses propriétaires. C’est une étape à haut risque.
  • Paralysie : c’est le stade final de la rage. Le chien y est paralysé et peut avoir des spasmes et même tomber dans le coma jusqu’à ce que la mort survienne.

Maintenant que vous connaissez les phases de la rage canine, nous allons vous expliquer quels sont les symptômes de la rage chez les chiens, fondamentaux à la suspicion que notre chien peut être infecté.

Les symptômes de la rage chez les chiens

Le virus de la rage canine a une longue période d’incubation, qui peut aller de trois à huit semaines, bien que dans certains cas, il puisse être encore plus étendu, c’est pourquoi il n’est pas toujours détecté rapidement. Chez l’homme, par exemple, les symptômes apparaissent généralement environ 3 et 6 semaines après la morsure.

Les symptômes de cette maladie affectent principalement le SNC et le cerveau, et bien que les phases que nous avons mentionnées ci-dessus se produisent généralement, tous les symptômes ne se manifestent pas toujours, c’est pourquoi il est si important d’être attentif aux signes indiquant que notre chien peut être malade.

Voici les symptômes de la rage chez les chiens les plus courants :

  • Fièvre
  • Agressivité
  • Irritabilité
  • Apathie
  • Vomissements
  • Salivation excessive
  • Photophobie (aversion pour la lumière)
  • Hydrophobie (aversion pour l’eau)
  • Difficulté à avaler
  • Paralysie du visage
  • Saisies
  • Paralysie générale

La rage est facilement confondue avec d’autres maladies neurologiques et, par conséquent, il est toujours nécessaire de consulter un vétérinaire avant l’apparition de l’un des symptômes de la rage chez les chiens mentionnés, ou si nous soupçonnons que notre chien peut avoir été en contact avec un animal infectés.

Comment savoir si mon chien a la rage ?

Si vous pensez que votre chien peut avoir été mordu par un chien errant, un chat sans abri ou avoir été en contact avec un mammifère porteur sauvage, vous voudrez peut-être savoir comment savoir si un chien a la rage. Faites attention à ce qui suit étape par étape :

Recherchez les blessures ou les signes de morsure : cette maladie est généralement transmise par la salive, donc si votre chien a combattu avec un autre chien ou animal, vous devriez immédiatement rechercher les blessures qui peuvent avoir été causées.

Faites attention aux symptômes possibles : bien que pendant la première phase il n’y ait pas de signal évident, quelques semaines après la morsure, le chien commencera à montrer des comportements étranges et, bien qu’il ne s’agisse pas de symptômes pouvant confirmer la transmission, il peut vous alerter. N’oubliez pas que les chiens peuvent souffrir de douleurs musculaires, de fièvre, de faiblesse, de nervosité, de peur, d’anxiété, de photophobie ou de perte d’appétit, entre autres symptômes. À un stade plus avancé, votre chien commencera à montrer une attitude furieuse qui est la plus caractéristique de la maladie et qui lui donne le nom de « rage ».

Les symptômes qu’il présentera seront une salivation excessive (il peut présenter la mousse blanche typique à laquelle la maladie est liée), un désir incontrôlable de mordre les choses, une irritabilité excessive (avant tout stimulus, le chien deviendra agressif, grogner et essayer de nous mordre), perte d’appétit et d’hyperactivité. Certains symptômes moins courants peuvent être un manque d’orientation et même des convulsions.

Phases avancées : si nous n’avons pas prêté attention aux symptômes précédents et que nous n’avons pas amené le chien chez le vétérinaire, la maladie entrera dans le stade le plus avancé, bien qu’il y ait des chiens qui ne les souffrent même pas, car avant d’être euthanasiés ou de mourir. À ce stade, les muscles du chien commencent à se paralyser, de leurs pattes arrière au cou et à la tête. Il sera également léthargique, continuera de mousser la bouche blanche, aboie anormalement et a du mal à avaler en raison d’une paralysie musculaire.

Quarantaine de rage

Dans plusieurs pays, il existe un protocole d’action contre les morsures ou les agressions des animaux domestiques, dans le but de minimiser le risque d’infection par d’autres animaux et personnes. Une étude de cas est réalisée, une première évaluation est réalisée et l’animal est gardé en observation pendant une période de 14 jours, fondamentale pour s’assurer que le mammifère n’était pas infectieux au moment de l’agression, même s’il n’a pas présenté Symptômes de la rage chez les chiens.

Ensuite, si l’animal est testé positif, une période d’enquête épidémiologique de 20 jours est réalisée. De plus, il existe plusieurs niveaux d’alerte en fonction de la présence de la rage sur le territoire, parlons des animaux domestiques et terrestres, qui incluent certaines méthodes d’action ou d’autres.

Diagnostic de la rage chez le chien

Auparavant, le diagnostic de la rage chez le chien était posé par un test de coloration directe aux anticorps fluorescents (DFA) en analysant les tissus cérébraux, montrant ainsi des agents viraux. Pour cela, l’euthanasie du chien était nécessaire, cependant, aujourd’hui, en cas de suspicion de rage chez le chien ou d’apparition de symptômes de rage chez le chien, le vétérinaire peut procéder à l’isolement de l’animal et initier une série de tests sérologiques confirmant ou non la présence du virus, comme la réaction en chaîne par polymérase (PCR).

Avant la mort de l’animal ou la confirmation de la rage, le DFA est réalisé lors de l’autopsie pour effectuer une enquête épidémiologique sur le cas de rage.

Traitement de la rage chez les chiens

Malheureusement, la rage canine n’a pas de remède ni de traitement, car l’intensité des symptômes de la rage chez les chiens et leur propagation rapide provoquent la mort de l’animal, cependant, il est possible d’empêcher la propagation de cette maladie en vaccinant le chien.

Nous rappelons qu’après la morsure d’un animal infecté, nous sommes exposés à la rage chez l’Homme, pour cette raison, il est essentiel de laver la plaie avec du savon et de l’eau et de se rendre dans un centre médical dès que possible pour recevoir rapidement le vaccin contre la rage.

Rage chien

Comment prévenir la rage chez les chiens ?

En suivant strictement le calendrier de vaccination du chien, nous pouvons empêcher notre chien de souffrir de cette terrible maladie mortelle. Généralement, la première dose est appliquée vers 16 semaines et, chaque année, un rappel est appliqué pour que l’organisme du chien reste actif contre le virus. De plus, avant même l’apparition des premiers symptômes de la rage chez les chiens, si nous avons observé que notre chien a été mordu par un autre chien ou animal sauvage, nous devons nous rendre chez le vétérinaire.

Vaccin contre la rage chez le chien

L’application du vaccin contre la rage canine est obligatoire dans la majorité des pays. L’application de vaccins obligatoires du calendrier de vaccination doit toujours être indiquée par le vétérinaire.

Combien de temps un chien vit-il avec rage ?

Il n’est pas possible de déterminer exactement combien de temps un chien vit avec la rage, car la phase d’incubation peut varier considérablement en fonction de l’emplacement et de la gravité de la morsure. Par exemple : le virus transmis par une morsure profonde dans la patte se propage beaucoup plus rapidement que dans une plaie superficielle de la queue.

Il faut savoir que l’espérance de vie d’un chien atteint de rage est relativement courte, car elle peut varier entre 15 et 90 jours, étant même plus courte chez les chiots. De même, une fois que le SNC est affecté et après une manifestation évidente des symptômes de la rage chez le chien, la mort du chien survient entre 7 et 10 jours.

Dans tous les cas, si vous pensez que votre chien peut souffrir de la rage, rendez-vous chez votre vétérinaire dès que possible pour isoler correctement l’animal, faites les tests appropriés et évitez le risque de se propager à d’autres animaux et aux personnes par euthanasie.

Cet article est purement informatif, chez chatsichiens.com nous n’avons aucun pouvoir de prescrire des traitements vétérinaires ou de faire tout type de diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal de compagnie chez le vétérinaire au cas où il présenterait tout type de condition ou d’inconfort.

Rage chien

Et si vous vous faites mordre?

La première chose à faire est de laver immédiatement la morsure avec du savon. Vous devez le laver assez intensément, pendant 10 minutes. Il est recommandé de laver les plaies profondes avec un jet d’eau savonneuse, par exemple à l’aide d’une seringue ou d’un cathéter. Pas besoin de cautériser les plaies ou les points de suture. Après cela, vous devez contacter immédiatement la salle d’urgence la plus proche, car le succès de la vaccination contre la rage dépend fortement de la rapidité avec laquelle vous vous êtes tourné vers un médecin pour obtenir de l’aide. Il est conseillé d’informer le médecin des urgences des informations suivantes – une description de l’animal, son apparence et son comportement, la présence d’un collier, les circonstances de la morsure.

Ceci est suivi d’un cours de vaccinations prescrites par un médecin. Personne n’a fait quarante injections dans l’estomac depuis longtemps, ils vous injecteront le vaccin et vous laisseront rentrer chez vous. Et donc cinq ou six fois. Une personne mordue peut être laissée à l’hôpital si son état est particulièrement grave, celles qui sont à nouveau vaccinées, ainsi que les personnes atteintes de maladies du système nerveux ou de maladies allergiques, les femmes enceintes, ainsi que les personnes vaccinées avec d’autres vaccinations dans le dernier deux mois. Au moment de la vaccination et 6 mois après celle-ci, il est nécessaire de s’abstenir de boire de l’alcool. De plus, si vous êtes en cours de vaccination contre la rage, ne travaillez pas trop, ne refroidissez pas trop ou au contraire ne surchauffez pas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here