Lévrier afghan

Dernière mise à jour le 10 November, 2022 par Chiens Chats

Le lévrier afghan, un chien d’apparence noble et digne de ce nom, se dresse fièrement et élégamment et porte la fourrure longue et brillante qui est sa plus grande attraction.

Une combinaison d’apparence élégante, de grâce et d’excellentes données de chasse est rarement trouvée chez un seul animal. La grâce en tandem avec le pouvoir parle d’un Lévrier afghan. Cette race appartient aux types de chiens les plus anciens.

Nom de la raceLévrier afghan
Pays d’origineAfghanistan, Iran, Pakistan
Poids20 – 30 kg
Hauteur (au garrot)63 – 74 cm
Espérance de vie11 – 15 ans
GabaritGrand

Photos du Lévrier afghan

Lévrier afghan Lévrier afghan
Lévrier afghan Lévrier afghan
Lévrier afghan Lévrier afghan
Lévrier afghan Lévrier afghan
Lévrier afghan Lévrier afghan
lévrier afghan faits lévrier afghan faits
Lévrier afghan Lévrier afghan
lévrier afghan faits lévrier afghan faits

Caractéristiques physiques

L’apparition du chien afghan indique son indépendance, sa fierté et une certaine aliénation. L’impression est tout à fait justifiée sur la force, la puissance et la vitesse de ce chien.

Avec les caractéristiques énumérées, on peut faire valoir que l’Afghan a un très bel extérieur. Pour la plupart, grâce au long manteau, qui ressemble à un voile, tombant au sol.

La croissance des adultes est de 63 à 74 cm, le poids est d’environ 20 à 30 kg.

caracteristiques-Lévrier-afghan

Caractéristiques distinctives

  • Tête : La tête est placée haut, ce qui vous permet d’augmenter le champ de vision pendant la chasse. Comparé à la taille du corps, assez petite.
  • Dents : Articulé en ciseaux, dents solides.
  • Oreilles : Oreilles tombantes, assez longues. Couvert de poils longs et épais.
  • Yeux : Les yeux sont ovales, grands. Couleur jaune-brun à brun foncé.
  • Cadre : La poitrine est profonde, suffisamment large – cela signifie que le chien a des poumons puissants, permettant au Lévrier afghan de parcourir de longues distances à une vitesse de 50 km par heure. Ventre ramassé. Le dos est droit, musclé, assez fort.
  • Pattes : Les pattes avant sont droites et parallèles. L’articulation du coude est bien développée. Les pattes postérieures sont parallèles, les cuisses sont puissantes et larges. Les pattes sont ramassées, les coussinets sont étroits. Les griffes sont dirigées vers le sol, la couleur dépend de la couleur du chien.
  • Pelage : Le pelage extérieur est long et doux. Couvre toute la surface du corps, à l’exception du museau. Le manteau est droit. La couleur peut être n’importe laquelle, la plus populaire : rouge et sable, moins souvent – noir et blanc.

Caractère et comportement

Le chien afghan est souvent éloigné des inconnus, il est donc essentiel de socialiser ce chien royal, ainsi que de s’entraîner en tant que jeune chiot, surtout pour apprendre à répondre à l’appel du maître.

Il ne montrera aucune réserve avec sa famille et les personnes qu’il rencontre. Ce chien est extraordinairement fidèle et affectueux. Le lévrier afghan est fait pour courir et son moment le plus heureux est quand il court à toute vitesse avec le vent caressant la fourrure derrière une balle ou un écureuil qu’il a découvert.

Le lévrier afghan est infiniment dévoué à son maître et à tous les membres de la maison. Les chiots et les jeunes lévriers sont particulièrement affectueux et amicaux. En vieillissant, ce chien montre de plus en plus son indépendance. Mais, malgré une certaine maladresse, sans l’attention du propriétaire, un tel chien peut même tomber malade, devenir agressif ou devenir déprimé.

Des mouvements brusques, des sons forts peuvent effrayer le Lévrier afghan. Par conséquent, un animal de compagnie sous la forme d’un lévrier n’est pas recommandé dans les familles avec des bébés allaités ou avec des enfants d’âge préscolaire. Un Afghan est capable de se lier d’amitié avec un enfant plus âgé, il deviendra un compagnon idéal dans les jeux de plein air et un défenseur dans des situations dangereuses.

Vous ne pouvez pas appeler un chien afghan un dominant. Il s’entend bien avec les autres animaux, surtout s’il a grandi avec eux. Mais, compte tenu de l’instinct de chasse, il n’est pas recommandé de garder les rongeurs et les oiseaux avec les Afghans. Par exemple, un chien peut facilement prendre un lapin ou un cochon d’Inde comme proie et organiser une chasse avec un résultat déplorable pour un rongeur.

Note

Les chiens de chasse afghans se méfient des étrangers. Une agression déraisonnable ne se manifeste pas, mais l’instinct de protection de son territoire est bien développé.

Santé

Par nature, c’est un chien en bonne santé, mais le chien afghan est prédisposé aux maladies suivantes :

  • Démodécose – affecte la peau et les organes internes.
  • La cataracte est une maladie oculaire, si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner des complications dangereuses.
  • L’hypothyroïdie est une pathologie causée par un manque d’hormones thyroïdiennes.
  • Ballonnements – Si vous ne prenez pas de mesures urgentes, un Afghan peut mourir en quelques heures.
  • La dystrophie rétinienne est une maladie héréditaire qui entraîne une perte de vision.
  • La cardiomyopathie est une pathologie du cœur.
  • Le chylothorax congénital est une accumulation de chylus dans la cavité pleurale.

Le propriétaire du Lévrier afghan doit savoir que son animal de compagnie a un seuil de douleur extrêmement bas. Même une blessure mineure, une égratignure donne au lévrier une douleur intense. Il est important de surveiller attentivement l’état du chien, de traiter les blessures avec des préparations spéciales à temps et de contacter le vétérinaire pour obtenir de l’aide sans délai.

Espérance de vie

L’espérance de vie moyenne du lévrier afghan est d’environ 11 à 15 ans. Les Afghans peuvent vivre plus longtemps, mais sous réserve d’une alimentation, d’un entretien et de soins appropriés. Il est important de vacciner à temps, de traiter les parasites internes et externes et de montrer l’animal une fois par an au vétérinaire pour des examens préventifs.

Soins

Le lévrier afghan doit être peigné 2 à 3 fois par semaine, ses cheveux sont longs et épais et la race n’est donc pas très adaptée pour être gardée dans un appartement.

Les ongles doivent être coupés 3 fois par mois. Les oreilles sont nettoyées 2 à 3 fois par semaine, les yeux sont nettoyés quotidiennement des dépôts.

Vous devez baigner le chien une fois par semaine, et il y a de la “danse avec un tambourin” ici – la pièce doit être chaude, le shampooing à faible pH doit être légèrement dilué avec de l’eau, humidifier le pelage avec de l’eau à température ambiante , puis appliquez le shampooing des racines aux pointes en massant légèrement. Ensuite, vous pouvez utiliser le baume. Séchez la laine avec un sèche-cheveux, mieux vaut démêler les nœuds avec les doigts. De plus, la laine peut être coupée ou laissée intacte.

Conseil

Le lévrier afghan ne devrait pas être autorisé à marcher seul, car l’instinct de chasse se réveillera en lui et ils pourra attaquer d’autres animaux.

Exercise

Un lévrier afghan adulte a besoin de beaucoup d’exercice (de préférence environ deux heures par jour ou plus). Il adore courir librement, mais en raison de sa tendance à chasser, vous devez d’abord vous assurer qu’il répondra à votre appel et ne pas le relâcher uniquement dans des zones sûres, à l’abri des dangers tels que la circulation.

Faits intéressants

  • Des études menées par des scientifiques ont montré que le lévrier afghan figure sur la liste des races les plus difficiles à entraîner.
  • Selon la légende, Noé a été choisi par Noé pour voyager sur l’arche.
  • En Afghanistan, les représentants de la race sont appelés «tazi», ce qui se traduit par «course rapide».
  • L’Afghan est capable d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 40-60 km / h.
  • Le lévrier afghan est le symbole national de l’Afghanistan.

Histoire de la race

Malgré son nom, l’Afghanistan n’est pas la patrie historique de l’Afghanistan. Il existe des versions selon lesquelles la race est venue de Mésopotamie, de Chine ou de Perse. On pense que les premières variétés de lévrier afghan existaient au Moyen-Orient il y a des millénaires.

Une bonne raison d’appeler ces lévriers afghans était les découvertes des archéologues. Lors de fouilles en Afghanistan, des images de chiens qui étaient exactement similaires aux Afghans ont été découvertes. Les créations anciennes sont datées du IIe siècle avant JC.

En Afghanistan, l’attitude vis-à-vis du bassin est particulière. Ici, ils sont appréciés, vénérés, protégés en tant que trésor national. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, un décret était en vigueur en Afghanistan pour interdire l’exportation de chiens afghans hors du pays.

L’apparence du Lévrier afghan est similaire à celle du saluki, la principale différence entre ces chiens est le pelage plus épais de l’Afghan. Devenir un chien afghan moderne a été réalisé par des éleveurs. Pendant les travaux d’élevage, ils ont croisé l’ancien Lévrier afghan avec un saluki.

Bakkhmul était un assistant indispensable de ses maîtres pendant la chasse. Dans ce cas, le but d’un lévrier pourrait être à la fois des petits lapins et du gibier plus sérieux sous la forme d’animaux prédateurs. Le talent de chasseur et la capacité de chasser inlassablement le gibier pendant longtemps, puis de le tenir jusqu’à l’arrivée du chasseur, le lévrier afghan est similaire aux chiens estoniens et russes.

De plus, ces lévriers étaient utilisés comme chiens de garde responsables de la sécurité des propriétés agricoles et du bétail. Dans la noblesse, il était à la mode de garder un garde du corps sous la forme d’un Afghan.

Après la levée de l’interdiction d’exportation de pots d’Afghanistan, les gardes-frontières anglais ont été les premiers à amener ces chiens au Royaume-Uni. De plus, les pays européens se sont familiarisés avec un nouveau type de lévriers grâce aux colonialistes britanniques qui ont amené les Afghans avec eux, retournant dans leur patrie après les campagnes perses. Cela s’est produit à la fin du XIXe siècle.