Lévrier afghan | Informations et faits sur la race de chien

20

Le lévrier afghan, un chien d’apparence noble et digne de ce nom, se dresse fièrement et élégamment et porte la fourrure longue et brillante qui est sa plus grande attraction.

Une combinaison d’apparence élégante, de grâce et d’excellentes données de chasse est rarement trouvée chez un seul animal. La grâce en tandem avec le pouvoir parle d’un chien afghan. Cette race appartient aux types de chiens les plus anciens.

Nous avons utilisé le lévrier afghan pour chasser le gros et le petit gibier. Il est difficile d’imaginer qu’un chien aussi beau et gracieux soit capable de se battre non seulement avec une antilope, mais aussi avec un prédateur. Chez nous on l’appelle “tazi”, il y a d’autres noms : lévrier oriental / persan, afghan, bakhmul. Barakzai Houndm, Ogar Afgan.

Lévrier afghan

Histoire de la race

Malgré son nom, l’Afghanistan n’est pas la patrie historique de l’Afghanistan. Il existe des versions selon lesquelles la race est venue de Mésopotamie, de Chine ou de Perse. On pense que les premières variétés de lévrier afghan existaient au Moyen-Orient il y a des millénaires.

Une bonne raison d’appeler ces lévriers afghans était les découvertes des archéologues. Lors de fouilles en Afghanistan, des images de chiens qui étaient exactement similaires aux Afghans ont été découvertes. Les créations anciennes sont datées du IIe siècle avant JC.

En Afghanistan, l’attitude vis-à-vis du bassin est particulière. Ici, ils sont appréciés, vénérés, protégés en tant que trésor national. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, un décret était en vigueur en Afghanistan pour interdire l’exportation de chiens afghans hors du pays.

L’apparence du chien afghan est similaire à celle du saluki, la principale différence entre ces chiens est le pelage plus épais de l’Afghan. Devenir un chien afghan moderne a été réalisé par des éleveurs. Pendant les travaux d’élevage, ils ont croisé l’ancien chien afghan avec un saluki.

Bakkhmul était un assistant indispensable de ses maîtres pendant la chasse. Dans ce cas, le but d’un lévrier pourrait être à la fois des petits lapins et du gibier plus sérieux sous la forme d’animaux prédateurs. Le talent de chasseur et la capacité de chasser inlassablement le gibier pendant longtemps, puis de le tenir jusqu’à l’arrivée du chasseur, le lévrier afghan est similaire aux chiens estoniens et russes.

De plus, ces lévriers étaient utilisés comme chiens de garde responsables de la sécurité des propriétés agricoles et du bétail. Dans la noblesse, il était à la mode de garder un garde du corps sous la forme d’un Afghan.

Après la levée de l’interdiction d’exportation de pots d’Afghanistan, les gardes-frontières anglais ont été les premiers à amener ces chiens au Royaume-Uni. De plus, les pays européens se sont familiarisés avec un nouveau type de lévriers grâce aux colonialistes britanniques qui ont amené les Afghans avec eux, retournant dans leur patrie après les campagnes perses. Cela s’est produit à la fin du XIXe siècle.

Lévrier afghan

Caractéristiques physiques du chien afghan

L’apparition du chien afghan indique son indépendance, sa fierté et une certaine aliénation. L’impression est tout à fait justifiée sur la force, la puissance et la vitesse de ce chien.

Avec les caractéristiques énumérées, on peut faire valoir que l’Afghan a un très bel extérieur. Pour la plupart, grâce au long manteau, qui ressemble à un voile, tombant au sol.

Les lointains ancêtres des Afghans ne semblaient pas du tout aussi attrayants que les représentants modernes de la race. Ils avaient un physique plus grossier, même si le pelage était épais et long, mais il n’avait pas l’air si joli. Dans le caractère, l’agression était la bienvenue.

Maintenant, le chien afghan est plus élégant, beau et sympathique. La croissance des adultes est de 63 à 74 cm, le poids est d’environ 20 à 30 kg.

Une tête allongée repose sur un long cou puissant. Les oreilles sont pendantes, couvertes de longs cheveux ornés. Les yeux sont de forme triangulaire, foncés ou dorés.

Le museau est long, le nez est noir ou brun (selon la couleur). Les mâchoires sont puissantes, la morsure est droite ou en ciseaux.

Toutes les parties du corps avec des muscles bien développés. Croupe légèrement inclinée vers la queue. Le rein est court, large. Le dos est droit. La poitrine est profonde.

La queue est de longueur moyenne, tordue en anneau à la fin.

Les jambes sont longues, droites, musclées. Le pas est léger, lisse.

La laine du chien afghan est la principale décoration et la différence de la race. Il est soyeux et épais. Le pelage sur différentes parties du corps n’est pas le même :

  • Extrémités, côtés, poitrine – le pelage est fin, long.
  • Le museau est court.
  • Partie frontale – serrures soyeuses fluides.
  • Pattes, oreilles – longues, épaisses.
  • La ligne de la colonne vertébrale – le pelage est court, épais.

Les couleurs les plus courantes chez le chien afghan : rouge, noir, blanc, argent, beige, bleu. Selon la norme, la présence de marques blanches est inacceptable.

Lévrier afghan

Caractère et tempérament du lévrier afghan

Le chien afghan est souvent éloigné des inconnus, il est donc essentiel de socialiser ce chien royal, ainsi que de s’entraîner en tant que jeune chiot, surtout pour apprendre à répondre à l’appel du maître.

Il ne montrera aucune réserve avec sa famille et les personnes qu’il rencontre. Ce chien est extraordinairement fidèle et affectueux. Le lévrier afghan est fait pour courir et son moment le plus heureux est quand il court à toute vitesse avec le vent caressant la fourrure derrière une balle ou un écureuil qu’il a découvert.

Le lévrier afghan est infiniment dévoué à son maître et à tous les membres de la maison. Les chiots et les jeunes lévriers sont particulièrement affectueux et amicaux. En vieillissant, ce chien montre de plus en plus son indépendance. Mais, malgré une certaine maladresse, sans l’attention du propriétaire, un tel chien peut même tomber malade, devenir agressif ou devenir déprimé.

Des mouvements brusques, des sons forts peuvent effrayer le chien afghan. Par conséquent, un animal de compagnie sous la forme d’un lévrier n’est pas recommandé dans les familles avec des bébés allaités ou avec des enfants d’âge préscolaire. Un Afghan est capable de se lier d’amitié avec un enfant plus âgé, il deviendra un compagnon idéal dans les jeux de plein air et un défenseur dans des situations dangereuses.

Vous ne pouvez pas appeler un chien afghan un dominant. Il s’entend bien avec les autres animaux, surtout s’il a grandi avec eux. Mais, compte tenu de l’instinct de chasse, il n’est pas recommandé de garder les rongeurs et les oiseaux avec les Afghans. Par exemple, un chien peut facilement prendre un lapin ou un cochon d’Inde comme proie et organiser une chasse avec un résultat déplorable pour un rongeur.

Les chiens de chasse afghans se méfient des étrangers. Une agression déraisonnable ne se manifeste pas, mais l’instinct de protection de son territoire est bien développé.

Lévrier afghan

Santé

L’espérance de vie moyenne du lévrier afghan est d’environ 11 à 13 ans. Les Afghans peuvent vivre plus longtemps, mais sous réserve d’une alimentation, d’un entretien et de soins appropriés. Il est important de vacciner à temps, de traiter les parasites internes et externes et de montrer l’animal une fois par an au vétérinaire pour des examens préventifs.

Par nature, c’est un chien en bonne santé, mais le chien afghan est prédisposé aux maladies suivantes :

  • Démodécose – affecte la peau et les organes internes.
  • La cataracte est une maladie oculaire, si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner des complications dangereuses.
  • L’hypothyroïdie est une pathologie causée par un manque d’hormones thyroïdiennes.
  • Ballonnements – Si vous ne prenez pas de mesures urgentes, un Afghan peut mourir en quelques heures.
  • La dystrophie rétinienne est une maladie héréditaire qui entraîne une perte de vision.
  • La cardiomyopathie est une pathologie du cœur.
  • Le chylothorax congénital est une accumulation de chylus dans la cavité pleurale.

Le propriétaire du chien afghan doit savoir que son animal de compagnie a un seuil de douleur extrêmement bas. Même une blessure mineure, une égratignure donne au lévrier une douleur intense. Il est important de surveiller attentivement l’état du chien, de traiter les blessures avec des préparations spéciales à temps et de contacter le vétérinaire pour obtenir de l’aide sans délai.

Les représentants de la race tolèrent très mal l’anesthésie. Si vous devez appliquer une anesthésie, vous devez déterminer soigneusement la dose souhaitée.

Lévrier afghan

Soins élémentaires

Il est recommandé de garder le chien afghan dans une volière spacieuse, équipée selon toutes les règles. Un tel chien n’a pas peur du froid, la chaleur est beaucoup plus dangereuse. L’option idéale pour l’entretien est une maison privée avec un territoire adjacent clôturé. La chaîne pour le lévrier est contre-indiquée.

Si vous gardez votre chien afghan dans l’appartement, préparez-vous à des promenades quotidiennes avec votre animal. Il devrait faire de l’exercice régulièrement. Le temps de marche dure au moins trois heures par jour.

Dans les lieux publics, il est nécessaire d’utiliser une laisse et une muselière. En raison de son instinct de chasse très développé, le chien peut chasser un chat ou un oiseau. Cherchez un endroit en dehors du village où le lévrier afghan pourra courir, sauter, jouer à des jeux actifs.

Par temps chaud, il n’est pas recommandé de marcher avec le chien afghan, et encore plus de le charger physiquement sous le soleil brûlant. Les représentants de cette race se sentent à l’aise dans un climat frais. La chaleur peut entraîner une surchauffe, un choc thermique.

Pour maintenir la santé et la beauté de l’apparence du bakhmul, à temps, conformément à toutes les règles, effectuez les procédures suivantes :

  • Nous peignons notre chien tous les jours après une promenade. Nous utilisons un conditionneur spécial pour les chiens à poils longs.
  • Pendant la mue, un furminateur est recommandé.
  • Ne peignez pas les poils secs et sales. Si le chien est très enduit, commencez par prendre un bain d’air conditionné, puis peignez.
  • Nous devrions baigner notre chien afghan tous les 7 à 10 jours.
  • Avant de le nourrir, on cache les longues mèches de poils afghans sous un filet afin de ne pas se maculer dans la poupe.
  • Les yeux sont régulièrement inspectés, si nécessaire, nettoyés des sécrétions.
  • Les oreilles une fois par semaine sont nettoyées avec des tissus imbibés d’une solution spéciale.
  • Nous coupons les griffes avec une tondeuse une fois tous les 30 à 40 jours.
  • Nous lui brossons les dents avec une pâte et une brosse spéciale chaque semaine.

Exercice

Un lévrier afghan adulte a besoin de beaucoup d’exercice (de préférence environ deux heures par jour ou plus). Il aime courir librement, mais en raison de sa tendance à chasser, vous devez d’abord vous assurer qu’il répondra à votre appel et ne le lâchera pas uniquement dans des zones sûres, à l’abri des dangers comme la circulation.

Lévrier afghan

Alimentation

Les chiens de grande race, en plus d’avoir un grand appétit, ont besoin d’un équilibre nutritionnel différent, comprenant des minéraux et des vitamines, que les petits chiens.

Le chien afghan est sujet à des ballonnements d’estomac et d’autres problèmes d’estomac ; des repas plus petits et plus fréquents pourraient minimiser les risques.

Le lévrier afghan est difficile en matière de nourriture. Si la nourriture n’est pas appréciée, le chien peut refuser la nourriture pendant longtemps.

La base du régime alimentaire est constituée de produits protéiques. Nous nourrissons les adultes 2 fois par jour, la taille des portions doit être discutée avec le vétérinaire. Il est important que de l’eau fraîche soit toujours disponible pour l’animal.

Il est important de surveiller la propreté de la vaisselle pour l’eau et la nourriture. Il est également important, avec une méthode naturelle d’alimentation, de fournir au chien des suppléments de vitamines et de minéraux.

Lévrier afghan

Education et dressage

L’éducation, la formation aux règles de conduite à la maison et dans la rue peuvent être effectuées par le propriétaire du chien afghan sans aide extérieure. L’essentiel est de réaliser la socialisation le plus tôt possible.

En ce qui concerne une formation plus sérieuse, il est recommandé de demander l’aide d’un maître-chien. Le fait est que l’Afghan a un caractère indépendant, pendant les leçons, il peut être têtu, ne pas obéir.

Au départ, vous devez vous connecter à une formation à long terme sous la direction d’un entraîneur. Il faudra de la patience, de la fermeté et de la cohérence. Mais même après avoir réussi les cours de formation, le Greyhound afghan ne sera pas complètement subordonné, prenant des décisions de manière indépendante.

Ce n’est qu’après un long et dur travail avec le chien que vous pouvez obtenir des résultats élevés en formation. L’essentiel est d’avoir confiance et d’être en contact avec l’animal. En même temps, on ne peut pas montrer de faiblesse. La parole du maître est la loi !

Il est à noter que la formation des chiots et des jeunes individus doit être effectuée avec beaucoup de soin. Le fait est qu’à un âge précoce, les chiens de chasse afghans sont mal coordonnés et maladroits. Cela est dû à la croissance et au développement trop rapides des lévriers. Sur la base de ce qui précède, il est impossible de surmener les chiots, leurs exercices nécessitent un suivi attentif. De cette manière, les blessures et les problèmes de développement osseux peuvent être évités.

Faits intéressants à propos du lévrier afghan

  • Des études menées par des scientifiques ont montré que le lévrier afghan figure sur la liste des races les plus difficiles à entraîner.
  • Selon la légende, Noé a été choisi par Noé pour voyager sur l’arche.
  • En Afghanistan, les représentants de la race sont appelés «tazi», ce qui se traduit par «course rapide».
  • L’Afghan est capable d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 40-60 km / h.
  • Le lévrier afghan est le symbole national de l’Afghanistan.
Lévrier afghan

Avantages et inconvénients de la race

Seulement pour ceux qui sont prêts à consacrer beaucoup de temps au toilettage, à la formation, à la promenade de leur animal de compagnie, la race est un chien afghan. Il sera difficile pour les débutants de faire face à un tel chien. Dans tous les cas, avant d’acheter un chiot afghan, vous devez vous familiariser avec les principaux avantages et inconvénients de la race.

Avantages :

  • Apparence exotique.
  • Adéquation, absence d’agression injustifiée.
  • L’esprit et l’esprit vif.
  • Sécurité, qualités de chien de garde.
  • L’instinct de chasse.
  • Bonne entente avec les enfants.

Inconvénients :

  • Entretien difficile.
  • Ne convient pas au logement dans de petits appartements.
  • Maniabilité, obstination.
  • Nécessite beaucoup d’attention et de longues marches quotidiennes avec une activité physique.
  • Il est difficile de s’entraîner.
  • Seuil de douleur bas.
  • L’anesthésie est très mal tolérée.
  • Ne tolère pas la chaleur, peut rapidement avoir un coup de chaleur.
  • La manifestation de l’instinct de chasse dans des situations inappropriées.
  • Difficile dans la nourriture.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here