Espagne : Une amende jusqu’à 30 000 € pour agression ou abandon d’animaux de compagnie

18

Grâce à une initiative citoyenne portée au gouvernement, une amende pouvant aller jusqu’à 30 000 euros contre toute personne qui maltraite ou abandonne un chien ou un chat dans la rue, a été approuvée.

Espagne amende agression abandon animaux

Cette sanction fait partie d’une modification de la loi sur la protection des animaux domestiques et interdit également aux abris de tuer des animaux pour des raisons non médicales, car certains le font actuellement s’ils ne sont pas adoptés dans les 10 ou 20 jours de leur arrivée.

Il s’agit d’une avancée importante pour la société espagnole, car actuellement dans le pays 140 000 chiens sont abandonnés chaque année. Grâce à cette mesure, l’Espagne rejoindra une liste de pays qui ont pris des mesures légales contre l’abandon et la maltraitance des animaux.

Pour une liste complète des infractions pouvant entraîner une amende, cliquez ici.

Espagne amende agression abandon animaux

Les sanctions contre la maltraitance des animaux dans différents pays

  • Royaume-Uni : Premier pays à avoir qualifié la maltraitance des animaux de crime, au début du 20e siècle. La législation reconnaît des libertés fondamentales des animaux (nourriture, confort, santé et bien-être). La loi britannique sur la protection des mammifères sauvages (1996) punit les abus envers les animaux d’une amende et d’une peine maximale de six mois d’emprisonnement.
  • Allemagne : jusqu’à trois ans d’emprisonnement pour ceux qui maltraitent les animaux.
  • Suisse : les abus cruels et intentionnels sont punissables d’une peine maximale de 3 ans et d’une amende maximale de 20 000 francs suisses.
  • France : la peine maximale prévue pour les abus envers les animaux est de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. Ils punissent la cruauté sexuelle ou grave et les actes de cruauté, y compris l’abandon.
  • États-Unis : les règles sont différentes. New York impose une amende de 1 000 dollars ou une peine d’un an de prison pour torture, maltraitance ou abandon d’un animal qui aboutit à la mort et peut atteindre 5 000 dollars lorsque des pratiques sadiques ou sexuelles sont incluses En Alabama, la plus grande condamnation pour agression d’animal envers un homme accusé de 75 chefs de cruauté envers les animaux et de fraude a été prononcée contre lui, il a été condamné pour 99 ans de prison.
  • Australie : une des lois les plus avancées. Elle sanctionne l’abandon des animaux domestiques avec des peines pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison et 100 000 dollars d’amende.
  • Uruguay : depuis 2014, une loi contre la maltraitance des animaux considérée d’avant-garde. Établit des peines pouvant aller jusqu’à 2 ans de prison pour ceux qui tuent un animal de compagnie, et des amendes pouvant aller jusqu’à 68 800 pesos pour abus ; et interdit également les cirques avec des animaux et des zoos dans certains cas.
  • Colombie : depuis 2015, les amendes pour actes de cruauté et de maltraitance envers les animaux coûtent jusqu’à 60 salaires minimum mensuels et les peines d’emprisonnement vont de 12 à 36 mois.
  • Pérou : depuis 2015, le Congrès du Pérou a imposé des sanctions pour abus d’animaux. Les condamnations pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison.
  • Mexique : depuis 2014, une loi punissant avec des peines de prison de 6 mois à 2 ans et de 50 à 100 fois le salaire minimum des personnes qui maltraitent les animaux est entrée en vigueur.
  • Égypte : le fait de tuer ou de maltraiter intentionnellement un animal est punissable d’une peine maximale de trois ans d’emprisonnement, mais sans amende.
Espagne amende agression abandon animaux

Oui, c’est vrai, il reste beaucoup à faire, mais c’est un bon début. D’autres pays prennent également des mesures telles que la fermeture de zoos, l’interdiction des cirques avec des animaux et l’interdiction de la chasse sportive.

Nous devons continuer à nous battre pour les droits des animaux !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here