Burmese | Informations et faits sur la race de chat

17

Le burmese est un chat de taille moyenne, avec une tête arrondie et un corps élégant et bien musclé. La race n’est pas aussi grande et forte que celle du British Shorthair ni aussi élégante et délicate que celle du Siamois.

Les yeux sont grands et brillants et peuvent avoir n’importe quelle nuance de jaune, qui semble souvent varier en fonction du type de lumière.

chat Burmese

Le chat burmese ne doit pas être confondu avec le Sacré de Birmanie.

La queue est droite et se termine par une pointe de brosse arrondie. La fourrure, fine, courte et brillante, est caractéristique de la race burmesee et tombe étroitement sur le corps.

Le chat burmese peut avoir 10 couleurs, mais dans chacune d’elles, le ventre du chat sera plus clair que son dos et chaque poil deviendra progressivement plus foncé à mesure qu’il s’approche de la pointe.

Origine

Un chat brun foncé, semblable à celui du Siamois, a été amené pour la première fois en Californie depuis l’Extrême-Orient dans les années 1930. Puisqu’il n’y avait pas d’autre burmese en Amérique à cette époque, il est passé à “Wong Mau” avec un Siamois de marques distales brun foncé. Grâce à l’élevage sélectif, une nouvelle race de fourrure noire a émergé, que nous connaissons maintenant sous le nom de Burmese.

Le chat burmese a d’abord été reconnu comme une race en Amérique du Nord, puis est arrivé en Europe dans les années 1940. Depuis lors, les programmes de sélection ont développé une gamme de couleurs de robe.

chat Burmese

Caractéristiques du chat burmese

Les chats burmese sont des chats de taille moyenne, pesant entre 3 et 5 kilogrammes, avec les femelles plus proches de la limite inférieure que les mâles.

La tête du chat burmese est légèrement arrondie, avec de larges pommettes. Oreilles de taille moyenne aux extrémités légèrement arrondies. La distance entre les oreilles est grande et les oreilles elles-mêmes doivent être légèrement inclinées vers l’avant. Nez de taille moyenne avec une encoche bien définie. Le menton est fort. Les yeux sont grands et larges. La ligne supérieure de l’œil est orientée vers l’est vers le nez et la ligne inférieure est arrondie. Couleur des yeux – toutes les nuances de jaune, mais la nuance jaune doré la plus souhaitable.

Queue de longueur moyenne, sans épaississement à la base et sans plis et autres défauts.

Poitrine forte large, de profil “roue”. Les membres sont solides mais relativement fins. Les pattes avant sont légèrement plus courtes que le dos. Pattes gracieuses, ovales.

Le chat doit avoir l’air fort et musclé, mais sans aucune trace de poids excessif.

Le poil est très court, près du corps, presque sans sous-poil. La partie inférieure du corps est nettement plus claire que la partie supérieure, quelle que soit la couleur de l’animal. Le masque sur le museau, les oreilles, les pattes et la queue a une couleur plus intense.

La couleur du tigre et les taches blanches ne sont pas autorisées.

La couleur du chat burmese dépend de la chaleur – avec une diminution significative de la température ambiante, la couleur du masque sur le museau, les extrémités des pattes, la queue et le dos deviennent plus foncées.

Plus récemment, des chats Burmese blancs purs ont été élevés, qui sont maintenant très populaires en Australie. Mais malheureusement, cette couleur n’est pas reconnue en Europe et aux États-Unis.

Les chatons naissent beaucoup plus légers. Ils acquièrent leur couleur finale à l’âge d’un an.

Fidèle à ses propriétaires, il est parfois appelé « chien chat » car beaucoup aiment jouer à cueillir des objets. Ils sont très intelligents et peuvent résoudre des problèmes tels que l’ouverture de portes, c’est pourquoi ils sont souvent très efficaces.

chat Burmese

Caractère et personnalité du chat burmese

Le caractère du chat burmese est très paisible et non agressif. Le chat est énergique, actif, facile à contacter.

Ce chat s’intéresse absolument à tout ce qui se passe autour. Il est très difficile de tolérer la solitude, mais la compagnie d’autres animaux peut corriger la situation. Il s’entend bien avec les autres chats et chiens. Contrairement à de nombreuses autres races orientales, le chat burmese n’est pas bavard.

Bien que les chats de cette race puissent sembler bâclés et maladroits, ils sont très mobiles et nerveux, la maison doit donc être équipée d’un « arbre » ​​à chat spécial.

Les chats burmese, et en raison de leur aspect décoratif et de leur nature sociable, sont parfaits pour rester dans l’appartement.

Le principal inconvénient de la race – leur curiosité naturelle. Alors n’oubliez pas de fermer la porte de la rue, et les fenêtres doivent être mises des filets spéciaux.

Les chattes burmese sont très attentionnées. Ils inculquent avec diligence les bonnes manières à leurs chatons.

Fidèle à ses propriétaires, il est parfois appelé « chien chat » car beaucoup aiment jouer à cueillir des objets. Ils sont très intelligents et peuvent résoudre des problèmes tels que l’ouverture de portes, c’est pourquoi ils sont souvent très efficaces.

chat Burmese

Santé

La santé des chats burmese est assez bonne, bien que certaines lignées semblent sujettes au diabète. Une polymopathie hypokaliémique (faiblesse musculaire due à de faibles taux de potassium dans le sang) peut parfois être observée chez les jeunes chats burmese.

Certains chats burmese ont développé une maladie rare appelée syndrome de douleur orofaciale féline. Ce trouble provoque des mouvements exagérés de léchage et de mastication, ainsi que l’amener la patte à la bouche, ce qui peut être très douloureux pour le chat.

Aux USA, il y avait un problème de déformation de la tête et du cerveau, mais rien ne prouve que ce soit la même chose dans d’autres pays.

Certaines lignées burmese ont également des habitudes alimentaires inhabituelles, qui les encouragent à manger des vêtements en laine et d’autres articles non comestibles (un phénomène appelé géophagie).

Information additionnelle

Le chat burmese a une grande personnalité et il semble qu’il puisse parfois être très territorial avec les autres chats du quartier.

chat Burmese

Nutrition

Le burmese comme chaque chat, est unique et a ses propres besoins en termes de nourriture.

Cependant, les chats sont des carnivores et chaque chat doit obtenir 41 nutriments spécifiques différents dans sa nourriture. La proportion de ces nutriments variera en fonction de l’âge, du mode de vie et de l’état de santé général.

On s’attend donc à ce qu’un chaton énergique en pleine croissance ait besoin d’un équilibre nutritionnel différent de celui d’un chat âgé moins actif.

Il faut faire attention à la quantité de nourriture nécessaire pour maintenir une condition physique idéale selon les directives alimentaires et les préférences individuelles en ce qui concerne le type de nourriture (humide ou sèche).

chat Burmese

Soins de base

Étant un chat si sain avec des caractéristiques physiques uniques, la vérité est que le burmese est un chat qui nécessite peu de soins en termes d’esthétique et de santé. Le plus important est de suivre des habitudes saines en matière d’alimentation et d’exercice, et de maintenir une hygiène de base pour être toujours dans les meilleures conditions. Il est également essentiel de se rendre fréquemment chez le vétérinaire, de tenir à jour le carnet de vaccination et de vermifugation de votre chat et de vérifier son état général.

En ce qui concerne l’hygiène, il faudra à peine une semaine de brossage pour éliminer les poils morts et garder le pelage brillant. Les bains complets sont déconseillés sauf lorsque le chat est très sale, pour éviter que sa fourrure ne perde sa protection naturelle.

Dans tous les cas, lorsqu’il est nécessaire de le baigner, veillez à toujours le faire avec un shampooing adapté et spécifique pour chats.

D’un autre côté, il est important d’équilibrer l’alimentation de votre chat avec son exercice. Plus l’animal est actif, plus il devra manger de nourriture. Toujours de grande qualité et rationné plusieurs fois par jour pour éviter les vomissements et autres problèmes.

N’oubliez pas que le surpoids est l’un des problèmes de santé les plus graves chez les animaux, et qu’il peut être facilement contrôlé avec une alimentation équilibrée et en quantité adéquate.

N’oubliez pas de porter également une attention de qualité à votre chat, de lui donner de l’affection, de jouer avec lui et de l’éduquer correctement en tant que chiot pour générer une relation belle et durable entre eux.

Le chat burmese est un animal adaptable et facile à traiter, donc avec un peu d’effort, vous aurez un excellent compagnon d’aventure.

chat Burmese

Faits intéressants à propos des chats burmese

L’une des curiosités les plus frappantes du chat burmese est que son miaulement est différent de celui des autres races. Sa voix est un peu rauque et rauque, comme si elle devenait enrouée à force de parler. Les Siamois diffèrent à cet égard de leurs proches, bien qu’en période de zèle, leur voix devienne plus aiguë et insistante.

Si vous pensez que cette race vous convient le mieux, il est temps de rechercher un éleveur spécialisé, qui pourra vous offrir toutes les garanties nécessaires concernant leur santé et leur tempérament. Vous n’acquérerez jamais un chat par l’intermédiaire d’un particulier ou dans une animalerie, car son origine sera douteuse, et il peut ne pas correspondre à la race que vous souhaitez avoir. N’hésitez pas, trouver un éleveur de chats burmese correspondant prendra du temps et des efforts, mais ce sera aussi très réconfortant d’avoir votre nouvel ami à la maison.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here