Bouvier Bernois | Informations et faits sur la race de chien

21

Il y a peu de chiens appartenant aux grandes races, qui se distinguent par leur caractère doux et affectueux, leur caractère docile et bon enfant. La liste de ces chiens uniques comprend la race suisse ” Bouvier Bernois “. C’est l’un des meilleurs chiens de compagnie. Les représentants de la race s’efforcent toujours de communiquer avec les gens, ils sont moelleux et amicaux. Berne a tout un tas d’avantages, il n’est pas difficile de le maintenir, donc le bouvier bernois est très populaire.

Le bouvier bernois est actuellement un chien très populaire car c’est un excellent chien de famille qui effectue également très bien certaines tâches telles que la recherche et le sauvetage et l’assistance dans les thérapies pour adultes et enfants. C’est sans aucun doute un excellent chien à bien des égards.

En plus d’être un chien très calme, le bouvier bernois a un caractère très docile et sociable et est également très intelligent. Si vous envisagez d’adopter un chien Berner, sachez que c’est un chien de grande taille mais aussi avec un grand cœur. Bien sûr, il n’est pas conseillé d’adopter un chien de cette race si vous êtes une famille active ou occupée loin de chez vous, car elle a besoin de fortes doses d’activité physique.

Bouvier Bernois

Pour vous tenir informé de ses soins, de ses caractéristiques et de son caractère, nous vous recommandons de consulter cette fiche de race que nous vous présentons chez ‘ Chats Chiens’ afin d’avoir toutes les informations nécessaires sur le Bouvier Bernois :

Histoire de la race

Les beaux, grands chiens tricolores dans les temps anciens étaient très populaires parmi les agriculteurs. Les pauvres qui n’avaient pas les moyens d’acheter des chevaux appréciaient particulièrement les chiens ; les gens utilisaient des chiens pour transporter des marchandises. La race s’appelait Bouvier bernois, ces chiens de montagne sont apparus au premier siècle après JC dans les vallées verdoyantes des Alpes suisses. Je les ai apportés spécifiquement pour les travaux agricoles. La montée en popularité, les changements d’utilisation et d’apparence remontent à des dates :

Le début du XVe siècle – la race est au bord de l’extinction.

  • 1489 – un décret a été publié selon lequel tous les chiens de grande race appartenant à des agriculteurs devraient être détruits. La raison de ce décret est que les chiens détruisent les vignobles des riches vignerons.
  • 1862 – un simple propriétaire d’auberge a commencé à élever des chiens de montagne bernois.
  • 1892 – Le fondateur des chiens d’exposition bernois a commencé l’élevage ciblé de chiens de montagne de race pure.
  • 1904 – la race a commencé à être reconnue, avant que les bouviers bernois étaient appelés de simples grands bâtards appartenant à des paysans pauvres.
  • 1907 – Le premier club suisse du Bouvier bernois est fondé. Les représentants de la race ont pris une position forte parmi les chiens de compagnie.
  • 1910 – le bouvier bernois s’appelait “Dürbachler”.
  • 1949 – Terre-Neuve figure sur la liste des races dont le sang coule chez le chien de montagne.

Cela s’est avéré non planifié, seulement Terre-Neuve est entrée dans la pépinière sans permission et a laissé sa progéniture. La chienne bernoise a donné naissance à des chiots avec de beaux cheveux longs noirs, avec des marques blanches et des inserts fauves.

Parmi les ancêtres du Bouvier bernois, on trouve des chiens molosses romains, le Mastiff tibétain, rejoints plus tard par les Terres-Neuves.

Les premiers à apprécier les avantages de la Berne étaient les paysans et les bergers suisses. Pour eux, les chiens travailleurs et fidèles étaient des aides irremplaçables. À notre époque, la race tricolore a gagné en popularité dans tous les pays européens et pas seulement. Les amateurs de chiens canadiens et américains ont également apprécié la beauté et les qualités de travail des chiens suisses.

Le bouvier bernois moderne est toujours utilisé par les agriculteurs dans certaines parties de la Suisse. En outre, ils se sont imposés comme des sauveteurs de mines, des compagnons, des acteurs de cinéma et de simples amis fidèles.

Bouvier Bernois

Caractéristiques physiques du bouvier bernois

De par sa fourrure tricolore, ses longs poils et sa taille au-dessus de la moyenne, le Bouvier bernois est tout simplement une beauté. Sa tête est large mais elle a une excellente proportion avec le reste du corps. La dépression naso-frontale (arrêt) est notoire mais peu marquée. Le nez est noir. Les yeux sont bruns et en forme d’amande. Les oreilles sont d’insertion moyenne, haute, triangulaire et avec une extrémité quelque peu arrondie.

Le corps du Bouvier bernois est légèrement plus long que haut. La ligne supérieure descend doucement du cou à la croix, puis devient horizontale jusqu’à la croupe. La poitrine est large, profonde et longue. Le ventre se soulève légèrement. La queue est longue et pend lorsque le chien est au repos. Lorsque le chien est en action, il ramène la queue ou légèrement au-dessus.

Le pelage est l’une des caractéristiques les plus notoires de la race du chien bernois. Il est long, brillant et droit ou légèrement ondulé. La couleur de base est le noir de jais et présente des marques brun rougeâtre et des taches blanches dans une distribution particulière. Le Bouvier bernois a une hauteur à la croix entre 64 et 70 cm et un poids d’environ 50 kg.

Bouvier Bernois

Tempérament et traits de personnalité du bouvier bernois

Doux, affectueux et aimant, ces chiens sont un complément parfait aux familles. Ils peuvent même être inclus lors des sorties et activités familiales. C’est pourquoi il est important que ces chiens soient entraînés tôt. Pour que vous puissiez modeler leur personnalité de manière calme et tolérante que ce soit dans la maison ou avec les gens.

En raison de la taille éventuelle de la race, un Bernois a besoin à la fois d’obéissance et de bonnes manières à la maison enseignées à un jeune âge. En tant que race, cependant, ils sont lents à mûrir physiquement et mentalement et ne doivent pas être poussés à s’entraîner trop rapidement. Bien qu’ils soient grands, ce sont des chiens « mous » et ne se débrouillent pas bien avec une correction sévère.

Le bouvier bernois est un ami dévoué qui se fera un plaisir d’accompagner la famille partout. Ils prospèrent grâce à la compagnie humaine et seront très heureux s’ils sont autorisés à être un chien de maison. Une bonne socialisation aidera le Bernois à être patient avec les autres chiens et avec les enfants. Comme pour toute race, cependant, le niveau de patience varie selon le chien. Le Bernois est un bon chien de garde et nécessite un exercice modéré. Ils font d’excellents partenaires de marche !

Remarque ! Le bouvier bernois est un chien idéal pour les familles avec de jeunes enfants. Un ami courageux, intelligent et fidèle substituera volontiers son dos puissant à un enfant qui apprend à marcher.

Bouvier Bernois

Santé

Les bouviers bernois vivent en moyenne 7 à 10 ans. Malheureusement, cette race ne diffère pas en bonne santé et en longévité. Pour que le chien vive le maximum de sa durée, le propriétaire doit surveiller de très près son état de santé, effectuer des examens préventifs dans une clinique vétérinaire, se faire vacciner à temps, le traiter contre les parasites externes et internes. Il convient également de se familiariser avec la liste des maladies auxquelles les représentants de la race sont prédisposés :

  • Ballonnements, volvulus – si vous n’agissez pas à temps, l’animal peut mourir en quelques heures.
  • Une dysplasie des articulations – accompagnée de douleurs intolérables, de boiterie, d’immobilité peut survenir au dernier stade de la maladie.
  • Maladies oculaires – cataracte, volvulus des paupières, atrophie rétinienne, inversion des paupières, conjonctivite.
  • Coup de chaleur – se produit lorsqu’un animal est exposé à une température ambiante trop élevée.
  • L’alopécie de couleur affaiblie est une maladie qui entraîne la chute des cheveux.
  • Maladies oncologiques – une hystéocytose maligne est le plus souvent observée.
  • Maladies auto-immunes.
  • Maladie du rein.
  • L’eczéma pleureur – se produit à la suite de soins inappropriés du chien, après des situations stressantes et après des piqûres d’insectes, les tiques sont particulièrement dangereuses à cet égard.

Il est important que l’animal ait la possibilité d’être à l’extérieur tous les jours. Le bouvier bernois est contre-indiqué pendant longtemps dans les pièces chaudes et à l’extérieur par temps chaud en plein soleil. En été, il est recommandé de le marcher le matin ou le soir. Étant fermé dans la volière, le chien devrait pouvoir se cacher du soleil à l’ombre.

Bouvier Bernois

Soins élémentaires

Le Bouvier bernois peut vivre à la fois dans un appartement et dans une volière. Mais, étant donné que ce chien est grand, à poil long et ne tolère pas la chaleur, il sera plus confortable pour le sien de vivre dans une volière spacieuse avec une grande cabine chaude. Le pelage est si épais qu’il est capable de protéger les bernes du gel.

Les bouviers bernois n’ont pas besoin de beaucoup d’activité physique. Il suffira de promener votre animal à un rythme lent tous les jours ou de faire du jogging léger. Si la berne est gardée dans une volière, elle doit être relâchée de temps en temps pour courir dans la cour. Dans l’appartement, pour que le chien ne s’ennuie pas, fournissez-lui des jouets et participez vous-même aux jeux.

Pour prendre soin d’un bouvier bernois, le plus difficile est de maintenir le pelage en parfait état, sinon vous devez suivre les procédures d’hygiène habituelles :

  • L’un des inconvénients du bouvier bernois est une mue continue, abondante et toute l’année. Mais cet inconvénient peut être combattu. Au printemps et en automne, lorsque la mue s’intensifie, il est nécessaire de peigner la berne tous les jours, le reste du temps, le peignage est effectué 2-3 fois par semaine. Si cela n’est pas fait, il y aura des restes de poils de chien partout dans la cour ou dans tout l’appartement, et des tapis laids se formeront sur le chien lui-même, il est très difficile de s’en débarrasser.
  • Il est recommandé de baigner le Bouvier Bernois une fois tous les 3-4 mois ou au besoin, dans les cas où le chien est trop sale.
  • Une fois par semaine, vérifiez les oreilles pour des signes d’infection, vous devez également essuyer les oreilles avec une solution spéciale conçue pour cette procédure.
  • Le nettoyage des dents est effectué tous les 6 à 8 jours.
  • Coupez les griffes si nécessaire, cette procédure devra être effectuée assez rarement, car un chien actif et mobile les broie tout seul sur la chaussée.
  • Essuyez les yeux avec des lingettes humides, assurez-vous qu’il n’y a pas de sécrétions excessives, d’inflammation.

Important ! Compte tenu du pelage luxueux et épais, les chiens ont tendance à surchauffer. Protégez votre bouvier bernois de cela.

Bouvier Bernois

Alimentation

La nourriture doit être équilibrée, acheter des aliments de haute qualité, de la plus haute qualité. Les viandes fumées, les aliments gras, les pommes de terre, les légumineuses sont exclues de l’alimentation. L’eau doit être constamment disponible pour le chien, surtout au printemps et en été.

Un chiot et un bouvier bernois adulte ont besoin d’une alimentation complète et équilibrée. L’alimentation est la clé de la santé et de la longévité de votre animal.

Les vitamines de divers groupes sont d’une importance particulière pour les représentants de la race. Sur la base de ce qui précède, les aliments protéinés devraient être présents dans l’alimentation d’un bébé d’un mois.

Ne dépassez pas leur teneur en nourriture au-dessus de 18 à 26%, car les chiens inactifs sont sujets à l’obésité. Vous pouvez également ajouter de la nourriture sèche avec modération.

Assurez-vous d’ajouter du fromage cottage, des œufs, du lait et du poisson à votre alimentation. La bouillie ne doit pas prendre plus de 1/3 de la nourriture reçue. À partir de cinq mois, des légumes et des fruits sont ajoutés aux aliments.

Pour que la nutrition du bouvier bernois soit la plus complète, le soi-disant mélange de viande doit être préparé – rumen mixte, diaphragme, kaltyk, cœur, pis, foie, cuisses de poulet et estomacs (ces derniers jouent un rôle important dans la digestion.).

En ce qui concerne le régime, vous devez respecter le calendrier suivant :

  • 1 à 2 mois – 5 à 6 fois par jour
  • 2-4 mois – 4-5
  • 4-6 mois – 3-4
  • 7-12 mois – 2-3
  • À partir de 1 an – 2 repas par jour

Dans les premiers jours du séjour du chiot bernois dans votre maison, vous ne devez pas changer radicalement son alimentation, suivi par les propriétaires précédents. Cela évitera d’éventuels maux d’estomac.

Important ! Les aliments doivent être placés sur une grille. De cette façon, vous évitez de courber la crête immature du chiot.

Bouvier Bernois

Education et dressage

Le Bouvier bernois essaie toujours de plaire à son propriétaire. Mais, malgré une telle obéissance, il est assez difficile de le former, le chien ne se souvient pas bien des commandes, par conséquent, le processus d’entraînement et d’éducation est généralement retardé.

Le propriétaire doit faire preuve de patience, de confiance et de calme pendant le stage. Le Bouvier bernois ne tolérera pas l’agression et la grossièreté, la réponse à une forte attaque de l’entraîneur peut être un refus complet d’exécuter des commandes. Il est important pour chaque tâche accomplie avec succès d’encourager l’animal avec un mot gentil, des caresses et une friandise.

Le chiot de montagne bernois peut maîtriser les commandes les plus simples avec son maître à la maison. Ensuite, vous devez suivre un cours de formation avec une Bern. Il est recommandé qu’une telle formation soit effectuée sur un site spécial sous la direction d’un maître-chien expérimenté, qui aidera à vaincre l’obstination innée du chien de montagne.

Important ! Un chien mâle et une femelle Bouvier bernois doivent être accouplés jusqu’à l’âge de trois ans, car par la suite, un mâle qui est déjà inactif à cet égard peut complètement perdre tout intérêt pour l’accouplement.

Bouvier Bernois

Avantages et inconvénients de la race

Avant d’acheter un chiot de montagne bernois, vous devez vraiment évaluer votre force. Par exemple, si vous n’avez pas l’occasion de passer suffisamment de temps avec votre chien, le Bouvier bernois n’est pas pour vous. Pour être sûr qu’il s’agit de votre chien ou non, découvrez tous les avantages et les inconvénients de la race.

Points positifs

  • Le Bouvier Bernois est un merveilleux compagnon et un bon animal de compagnie grâce à sa nature douce et docile.
  • Il est extrêmement fidèle et patient.
  • Le bouvier bernois est un bon choix pour les nouveaux propriétaires de chiens.
  • Entre de bonnes mains et dans un bon environnement, le Bouvier bernois est facile à dresser.
  • Il est connu pour être idéal pour les enfants de tous âges.
  • Une fois promené, un bouvier bernois est heureux de se détendre à la maison.
  • Ce n’est jamais trop exigeant.
  • Cette race de chien mûrit lentement et reste très semblable à un chiot jusqu’à l’âge adulte.

Points négatifs

  • Le bouvier bernois a une durée de vie relativement courte.
  • Ce chien perd beaucoup de son pelage tout au long de l’année et encore plus au printemps et à l’automne.
  • Il nécessite beaucoup d’entretien sur le front de toilettage.
  • Il est assez cher à nourrir.
  • Il peut souffrir d’anxiété de séparation lorsqu’il est laissé seul, même après de longues périodes.
  • Le Bouvier Bernois ne mûrit que lorsqu’il a entre 2 et 3 ans.
  • Certains Bernois développent des problèmes de santé qui peuvent entraîner des factures vétérinaires élevées.
  • De nombreux éleveurs n’aiment pas vendre des chiots à des familles avec de très jeunes enfants.
Bouvier Bernois

Important ! Pour le Bouvier bernois, l’essentiel est l’entreprise du propriétaire et son attention. Peu importe à quel point vos promenades sont énergiques, l’essentiel est que vous y soyez.

Faits intéressants à propos du bouvier bernois

  • L’une des tâches les plus importantes du bouvier bernois était de tirer le chariot rempli de produits laitiers. Lorsque d’autres modes de transport sont devenus disponibles à la fin du 19e siècle, cette race a presque disparu. Grâce aux efforts de Franz Schertenleib, grand fan de cette race, le Bouvier bernois existe encore aujourd’hui.
  • Le bouvier bernois est un chien très fort. Il peut tirer une charge 10 fois plus lourde que son propre poids.
  • Le bouvier bernois est un chien intelligent, fidèle et affectueux qui a envie de plaire. Il peut être facilement entraîné, mais en raison de sa nature émotionnelle, il ne répond pas bien à un entraînement intensif.
  • Le bouvier bernois convient aux familles avec enfants et autres animaux domestiques. Il aime être entouré des membres de sa famille et participer à toutes les activités quotidiennes.
  • Le bouvier bernois n’aime pas être seul. Mâcher divers objets, aboyer bruyamment et creuser le sol sont des symptômes typiques de la solitude.
  • Les chiens de montagne bernois devraient être gardés dans des maisons avec de grandes cours arrière, plutôt dans des appartements. Cela nécessite une longue marche et au moins 30 minutes d’exercice vigoureux par jour.
  • Le bouvier bernois a une épaisse double couche conçue pour les zones climatiques froides. Ses activités doivent être limitées au matin et au soir dans les zones au climat chaud pour éviter les coups de chaleur.
  • Le bouvier bernois est excellent dans les compétitions qui testent les capacités de conformation, d’élevage, de suivi, d’obéissance et de charrette des chiens.
  • La gestation du Bouvier bernois dure 61 jours et se termine par 1 à 14 chiots (8 en moyenne).
  • Le bouvier bernois a une durée de vie plus courte que les autres races de chiens en raison de nombreux problèmes de santé résultant de reproductions fréquentes avec des parents proches (le pool génétique de cette race est petit). Sa durée de vie moyenne est de 6 à 8 ans.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here