Boerboel : Caractéristiques – Caractère – Santé

79

Le Boerboel est un chien avec de grandes capacités physiques. Dans le passé, un tel chien était un combattant invincible participant à des batailles avec des chiens et des prédateurs. Maintenant, il peut devenir un fidèle compagnon, gardien et protecteur de son maître.

Le boerboel a reçu différents noms, dont African Berboel ou South African Mastiff. Ses ancêtres sont le bullmastiff, le Great Dane et le bullensbeisser, ce dernier étant un chien déjà éteint.

La façon dont un boerboel grandit et en qui il se transforme en combattant impitoyable ou en animal de compagnie amical, de manière adéquate, sans agression indue qui répond à des stimuli externes, dépend de l’éducation, de la formation. Beaucoup d’admirateurs de cette race africaine, mais en toute honnêteté, il convient de noter qu’il y a des gens qui appellent les cannibales Boerboel, des animaux assoiffés de sang. En effet, en l’absence d’éducation, un tel chien peut devenir une arme dangereuse.

Boerboel

Histoire de la race

Dans la grande famille des moloss, le boerboel sud-africain n’est pas le dernier. La race est assez ancienne. Ceci est confirmé par des gravures et des peintures découvertes en Egypte par des archéologues, des peintures avec des chiens ressemblant à des boerboels représentés dessus. Des produits similaires ont été conservés sur le territoire du continent africain.

L’Afrique du Sud est considérée comme le berceau de Boerboel. Bien que des études scientifiques aient montré que les racines de la race peuvent être trouvées dans toutes les régions d’Afrique. L’histoire de ces chiens remonte au milieu du XVIIe siècle.

Pendant cette période, les Européens ont commencé à s’installer dans les étendues africaines. Ils ont organisé les premières colonies, les colonies. Pour survivre, ils devaient non seulement entretenir des fermes, mais aussi se battre avec les tribus autochtones. Dans ce les Européens ont été aidés par les bullenbeysers. Ces chiens puissants gardaient la propriété des propriétaires et participaient à des batailles avec les tribus africaines.

Bullenbeysers croisé avec des mastiffs locaux. La progéniture résultante possédait une grande force, puissance, endurance et intrépidité. Un nouveau type de chien s’appelait «Boerboel sud-africain». Les représentants de la race ont pu tolérer le climat chaud africain. En outre, ils ne se sont pas retirés même devant un adversaire tel qu’un lion.

Des chiens Boerboel ont été amenés dans les pays européens. Pendant un certain temps, les chiens africains ont réussi, mais au XXe siècle, leur popularité, et avec elle, leur nombre a fortement diminué. Il est arrivé au point que la race était au bord de l’extinction.

La renaissance, la restauration et l’amélioration du boerboel ont eu lieu à la fin du XXe siècle. Les amateurs ont voyagé dans toute l’Afrique du Sud pour trouver des chiens Boer de race pure. Ces animaux étaient utilisés dans les travaux d’élevage. En conséquence, en 1990, les chiens Boerboel ont retrouvé leur popularité. Bien que dans certains pays la race soit interdite non seulement dans l’élevage et l’élevage, les boerboels ne peuvent même pas être importés sur le territoire de certains pays.

En Afrique du Sud, Boerboel, comme le Rhodesian Ridgeback, occupe une position particulière. Ces chiens sont aimés et vénérés. C’est ici que se trouvent les meilleures pépinières de renommée mondiale dans lesquelles sont cultivés des représentants de race pure de la race.

Boerboel

Caractéristiques physiques du Boerboel

Le boerboel sud-africain a un corps puissant avec des muscles très développés. Malgré sa grande taille et sa lourdeur, ce chien est maniable et rapide.

La croissance d’un boerboel adulte est de 59 à 70 cm, son poids est d’environ 60 à 90 kg.

Une tête massive de forme rectangulaire repose sur un cou pas trop long et très large. Oreilles hautes et larges avec des extrémités arrondies.

Les yeux sont ovales. Le museau est volumineux, profond. Des plis cutanés sont visibles sur le front si le boerboel est préoccupé par quelque chose. Le nez est large avec des narines prononcées.

Remarque ! Boerboel est utilisé comme chien de garde, doté d’excellentes qualités protectrices. La force physique naturelle, multipliée par la plus haute intelligence, vous permet de faire confiance aux Boerboels et de protéger la maison et les gens.

Mâchoires puissantes avec de grands crocs. Morsure de ciseaux.

Construire un format rectangulaire, allongé. La zone arrière est légèrement convexe. Les jambes sont musclées avec un squelette solide. Les pattes sont volumineuses, les pattes postérieures sont légèrement plus petites que l’avant. Ils ont une forme arrondie.

La queue est épaisse, de longueur moyenne. Les ventouses sont autorisées.

Le pelage du boerboel sud-africain est court, lisse et brillant. Serré au corps. Dur au toucher.

Les couleurs du mastiff Boerboel est la suivante :

  • Bringé
  • Marron
  • Crème
  • Rouge
  • Brun rougeâtre

Tawny Les plus populaires sont toutes les nuances de brun. Sur le visage dans la plupart des cas, il y a un masque sombre. Les taches blanches sur les pattes et sur la poitrine sont autorisées.

Remarque ! Malgré la force extérieure et la massivité, le Boerboel dans l’âme est un chien gentil et joueur

Boerboel

Caractère et tempérament du Boerboel

Le chien Boerboel est infiniment dévoué à sa famille. Il est prêt à tout moment à se précipiter pour protéger le propriétaire ou sa propriété. Ce chien est amical et affectueux avec tous les membres de la famille, mais son propriétaire doit être une autorité inébranlable pour lui, dont la parole est loi.

C’est un chien de garde parfait. Si les propriétaires ne sont pas chez eux, il ne laissera personne entrer dans la zone protégée. Remarquant l’approche d’étrangers ou d’animaux, le chien Boerboel commence à aboyer fort, alertant les ménages et avertissant les étrangers que c’est sa possession. Un chien bien élevé doit d’abord présenter les invités à la maison, lui montrer qu’ils ne sont pas dangereux. Après une telle connaissance, il perçoit calmement les étrangers et peut même répondre à une invitation à jouer.

Il s’entend bien avec les enfants, mais des étrangers doivent être présentés immédiatement au chien et ne permettre le contact qu’alors. Toute communication de Boerboel avec des enfants doit avoir lieu sous la surveillance d’adultes. En raison de sa grande taille, il peut, sans le vouloir, nuire aux enfants.

Avec les animaux s’entend bien. Capable d’être ami même avec les chats et les oiseaux. Si vous avez grandi avec eux, vous pouvez les laisser manger dans votre assiette et les laisser aller sur votre canapé. Mais en tout cas, l’envie de tout dominer est forcément présente dans le personnage du Boerboel sud-africain.

Important ! Le désir de domination se manifeste surtout chez les hommes, par conséquent, pour la première expérience de garder un Boerboel, il est préférable de choisir une femme.

Boerboel

Soins élémentaires

Un chien pesant plus de cinquante kilos est difficile à garder dans un appartement. Ainsi, le Boerboel ne se sentira pas à l’aise de vivre dans un espace clos limité.

Il est recommandé de conserver Boerboel dans une grande maison privée ou sur le territoire d’un site privé, où une volière spacieuse avec une grande cabine isolée ou avec une maison construite, chauffée en hiver, est installée. Le fait est que ces natifs d’Afrique ne tolèrent pas les gelées et ne peuvent pas être très froids pendant longtemps.

Il est impossible de mettre une chaîne boerboel. Avec clôture, il a besoin de marcher en plein air. Si le chien n’a pas la possibilité de rejeter l’énergie accumulée, il la tournera dans la mauvaise direction (dommages à la propriété, agression sans cause, hurlements, aboiements).

Si vous décidez de garder un boerboel dans votre maison ou votre appartement, assurez-vous de lui offrir des promenades quotidiennes. Les promenades devraient être 2 fois par jour, chacune d’elles dure au moins une heure. En même temps, on ne peut pas se limiter à un pas lent. Boerboel a besoin de jogging, de jeux actifs, de formation.

Il est conseillé de voyager hors de la ville avec ce dogue au moins une fois par mois, où il peut s’ébattre sans muselière ni laisse. Dans les lieux publics, un chien d’une taille et d’un poids aussi énormes doit être promené en laisse et avec une muselière.

Avant d’amener un chiot Boerboel chez vous, achetez tout ce dont vous avez besoin pour l’entretenir et le soigner. La toute première chose que vous devez acheter: de la literie, des contenants d’eau et de nourriture, un collier, une laisse, des jouets et des outils et des outils de soin.

Boerboel

Concernant les soins d’un dogue sud-africain à poil lisse, il n’y a pas de difficultés et de problèmes si vous habituez votre animal aux procédures décrites dans la liste ci-dessous à partir de l’âge du chiot:

Nous peignons les cheveux 2 à 3 fois par semaine, en nous débarrassant des poils morts. Cette procédure est agréable pour tout chien, car la brosse masse la peau.

Nous nous baignons 2-3 fois par an. L’été, Boerboel baigne avec plaisir dans des réservoirs naturels. Un bain fréquent avec des détergents n’est pas recommandé, car cela peut endommager la peau.

Nous coupons les ongles à mesure qu’ils repoussent avec un coupe-ongles conçu pour les grandes races.

Nous nous brossons les dents une fois par semaine avec une brosse et du dentifrice ou achetons des os spéciaux pour nettoyer les crocs.

Les oreilles et les yeux sont nettoyés chaque semaine et examinés pour détecter tout signe de dommage, d’inflammation ou d’accumulation excessive de sécrétions.

Alimentation

L’énorme Boerboel a besoin de beaucoup de nourriture. Cela ne signifie pas que vous pouvez lui donner de grandes portions de céréales seul. Il est nécessaire de fournir une alimentation équilibrée, avec suffisamment de vitamines, de minéraux.

Le régime Boerboel comprend de la viande faible en gras, des abats, des céréales, des légumes, des fruits, des produits non gras au lait aigre. Il est interdit de nourrir: légumineuses, pommes de terre, raisins, choux, fumage, bonbons, produits gras, épicés, restes de la table du maître.

Si vous décidez d’acheter des aliments prêts à l’emploi pour boerboel, ils doivent être de qualité supérieure. En plus de la nourriture sèche, il vaut la peine d’acheter de la nourriture en conserve. Il est important que le chien ait la possibilité de boire de l’eau fraîche et propre à tout moment.

Le chien Boerboel devient moins actif avec l’âge. Pour cette raison, les représentants de la race souffrent souvent d’obésité, prenant rapidement du poids. Le propriétaire doit surveiller la teneur en calories et la taille des portions. Un vétérinaire peut créer un régime spécial pour votre vieux Boerboel.

Boerboel

Santé

En moyenne, le Boerboel peut vivre de 11 à 15 ans.

Par nature, Boerboel est récompensé par une bonne santé. La forte immunité et le corps sain de ces chiens sont en partie dus à la sélection naturelle que les ancêtres des boerboels modernes ont été forcés de subir.

La médecine vétérinaire n’était pas disponible en Afrique du Sud pendant longtemps, de sorte que les chiots faibles et les adultes malades n’avaient aucune chance de survie. En conséquence, les plus forts ont participé aux travaux de sélection.

Il existe très peu de maladies caractéristiques de cette race :

  • L’hyperplasie vaginale est une maladie génétique dans laquelle les chiens ne sont pas autorisés à se reproduire.
  • Dysplasie – douleurs intolérables dans les articulations, le chien commence à boiter, peut au stade final perdre généralement la capacité de bouger.
  • La rupture ligamentaire est une blessure plus fréquente chez les chiots et chez les chiens plus âgés.
  • Allergie – la réaction survient le plus souvent sur les aliments.
  • Otite – les acariens, les infections, etc. sont à l’origine de la maladie.
  • La dysbactériose est une violation de la composition de la microflore intestinale.

Assurez-vous d’effectuer une vaccination et un traitement de routine contre les parasites. Il est également recommandé de visiter une clinique vétérinaire avec un boerboel 1 à 2 fois par an pour des examens préventifs.

Boerboel

Formation et éducation

Le boerboel est un chien grand et sérieux avec force et puissance. Dès 5-6 mois, un chiot Boerboel est capable de beaucoup, par exemple, arracher une laisse des mains d’un propriétaire inexpérimenté. Ainsi, nous commençons l’éducation dès le plus jeune âge.

Tout d’abord, nous inculquons au chiot boerboel les règles de bonne conduite à la maison et dans la rue. Après la vaccination, l’animal peut être socialisé. Il doit réagir adéquatement, sans agressivité, aux passants et aux animaux rencontrés lors des promenades.

Nous organisons des entraînements de manière assez stricte, mais sans hurlements ni châtiments corporels. Recommandé comme récompense pour les friandises, les caresses et les éloges.

Le propriétaire du boerboel doit être préparé au fait que sa pupille n’exécutera pas immédiatement les commandes, même s’il les a bien apprises. Ce chien réfléchit d’abord, comme s’il essayait de comprendre pourquoi telle ou telle action lui est demandée, puis prend une décision.

Un propriétaire inexpérimenté peut transformer son Boerboel en une arme terrible et incontrôlable, dangereuse pour les humains et les animaux. Ainsi, le propriétaire, et non le chien, est coupable de la soif de sang de certains représentants de la race.

Pour que le chien boerboel grandisse correctement, il est nécessaire de suivre un cours de formation général et protecteur avec lui. Il est recommandé de mener une formation sous la direction d’un maître-chien expérimenté.

Remarque ! Le choix d’un chiot Boerboel doit être abordé de manière responsable et avec la ferme intention de consacrer suffisamment de temps à l’animal redoutable.

Boerboel

Faits intéressants à propos du Boerboel

  • Les chiens Boerboel qui traversent la zone protégée ont tendance à élargir ses frontières, soumettant autant d’espace que possible pour le contrôle.
  • Le Boerboel est africain et peut être traduit par «chien de fermier».
  • Après un entraînement spécial, le chien Boerboel est capable d’aider les personnes handicapées à mobilité réduite.
  • Les Boers sont des colons européens qui ont établi des fermes en Afrique, c’est pourquoi les dogue qui les servaient étaient appelés les «chiens Boers».
  • Il existe de nombreux cas où des chiens boerboel ont attaqué des personnes. Après de telles attaques, des personnes sont mortes ou sont restées handicapées. La responsabilité de ce comportement incombe entièrement aux propriétaires et non aux chiens eux-mêmes.

Points forts du chien Boerboel

  • La race reste non reconnue par plusieurs associations canines, dont la FCI.
  • Le désir de dominer et de jouer le rôle du mâle alpha dans le Boerboel est exprimé assez clairement, le chien a donc besoin d’un propriétaire expérimenté qui ne se laissera pas manipuler.
  • Le Boerboel sud-africain est fiable comme un roc en ce qui concerne la sécurité de la propriété du propriétaire. S’il s’agit de protéger la vie humaine, alors l’animal ne fait pas preuve de sélectivité et avec le même zèle protège à la fois son propriétaire et les membres de sa famille.
  • Avec une socialisation rapide, les chiens sont capables d’éteindre leurs propres émotions, mais il est très facile de les provoquer à l’agression. En Russie, des cas d’attaques de Boerboels contre une personne ont déjà été enregistrés, dont certains ont été mortels.
  • Les chiens Boerboel lisent parfaitement l’humeur et les sentiments du propriétaire par l’expression sur son visage. Montrez votre propre aversion pour quelqu’un que vous connaissez ou pour les passants ordinaires – et votre animal détestera cette personne.
  • Un Boerboel correctement élevé est très patient avec les enfants et pardonne facilement aux plus petits, même pas la lèpre la plus agréable pour lui.
  • Le chien traite calmement les chats et autres animaux de compagnie, avec lesquels il est obligé de partager l’espace de vie, mais ne tolérera pas une autre créature aboyant sur son territoire.
  • Les Boerboels sud-africains mûrissent lentement, restant des chiots dans leurs pensées et leurs habitudes jusqu’à l’âge de deux ans.
  • À l’entraînement, les représentants de cette race font preuve d’une légère lenteur et de la prévenance. Il ne faut pas s’attendre du Boerboel à la vivacité d’esprit du border collie et à la réaction fulgurante du berger allemand.
  • Les chiens Boerboel montrent d’excellents résultats en matière de traction de poids (transport de marchandises). Un chien adulte est capable de déplacer des plates-formes de chargement d’un poids total allant jusqu’à 450 kg.
  • Il est presque impossible d’échapper à cette race. Les Boerboels développent une vitesse maximale dès le départ, ne laissant ainsi à l’ennemi aucune chance de salut.

Avantages et inconvénients de la race

Le boerboel sud-africain en tant qu’animal de compagnie ne convient pas à un caractère doux et faible. Un tel chien nécessite un contrôle et un contrôle ferme, ainsi que de la compréhension et des soins. Comme toutes les races, les boerboels ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Points forts :

  • Dévouement.
  • Endurance, intrépidité.
  • Entretien facile.
  • Bonne santé.
  • Excellente qualité de chien de garde.

Inconvénients :

  • Nécessite un effort physique important.
  • Le désir de domination.
  • Nécessite une formation et un contrôle sérieux.