Berger Belge Groenendael | Informations et faits sur la race de chien

29

Un beau chien dans une couleur noire saturée est le berger belge Groenendael. C’est sa couleur qui caractérise la race. Grâce au manteau noir luxueux, Groenendael ne peut être confondu avec aucun autre look.

Le but initial du Groenendael était le travail d’un berger. Maintenant, ce chien intelligent est considéré comme universel, il peut être un chien de garde alerte, un gardien de la propriété du propriétaire et un véritable ami pour tous les membres de la maison.

Berger Belge Groenendael

Histoire de la race

Les premières informations sur les bergers belges datent de 1650. Une variété de cette race appelée “Groenendael” est apparue en 1879. L’ancêtre de ces chiens est Nicholas Rose. C’est dans ses possessions “Château Groenendael” qu’est née la première portée d’une nouvelle race. Les parents de chiots différaient des autres bergers belges par de longs cheveux noirs. Cette fonctionnalité est devenue une caractéristique de tous les Groenendaels.

La fonction principale du Berger Belge Groenendael est la protection et la surveillance d’un troupeau de bétail. Au fil du temps, des capacités mentales extraordinaires, de la persévérance et de l’endurance ont permis au Groenendael d’être non seulement un berger idéal, mais aussi un chien de garde, un gardien, un chien de recherche et juste un animal de compagnie. Les bergers belges étaient particulièrement remarqués dans la police et les douanes. Ces animaux intelligents participent à diverses compétitions, sortant souvent d’eux en tant que gagnants.

En 1912, l’American Kennel Club a officiellement reconnu la race de berger belge Groenendael.

Berger Belge Groenendael

Caractéristiques physiques du Groenendael

Groenendael fait référence à des roches de taille moyenne. Il a un physique proportionné et harmonieux. Ce chien allie parfaitement force et élégance. Le poids des adultes est de 25 à 35 kg., Avec une croissance d’environ 56 à 66 cm.

Une tête longue et élégante repose sur un cou musclé légèrement allongé. Les oreilles sont dressées, pliées, droites, de forme triangulaire. Les yeux foncés sont en forme d’amande, ils ne sont ni trop grands, ni convexes. Le regard du chien Groenendael est toujours alerte. Le nez est noir, l’arrière du nez est droit. Les mâchoires sont fortes, bien développées. Morsure de ciseaux.

Physique athlétique, corps puissant. La poitrine est profonde, pas large. Les côtes sont cintrées. Le dos est large, droit. La queue est mi-longue, très moelleuse. L’abdomen n’est pas affaissé, harmonieusement plié par une belle ligne, pas maigre. Membres longs avec des os solides, avec des muscles bien développés. Les pattes sont rondes, les coussinets sont épais, les griffes sont grandes et sombres.

Le pelage du Groenendael est long, les cheveux sont droits, lisses. Il y a un sous-poil épais. La couleur est autorisée exclusivement en noir. Un inconvénient important est une teinte rouge sur fond noir et un « pantalon » gris.

Berger Belge Groenendael

Caractère et tempérament du chien Groenendael

Le caractère du chien provient de l’utérus et se forme à un âge précoce. Par conséquent, il est important d’éduquer correctement le chiot Groenendael, de développer ses forces et d’éviter le développement d’agressions excessives, d’arrêter les mauvaises habitudes.

Les principaux traits de caractère du Berger Belge Groenendael : indépendance, amour de la liberté, courage, activité, endurance, espièglerie, fidélité.

L’indépendance du Groenendael se manifeste dans sa capacité à prendre des décisions de manière indépendante, si la situation l’exige. Ces chiens en apparence assez pacifiques se transforment en défenseurs intrépides lorsqu’il est nécessaire de défendre la propriété du propriétaire ou de lui-même.

Un chien plus travailleur et plus robuste est difficile à trouver. Le Groenendael est très actif, le mouvement c’est sa vie. Même à un âge considérable, Groenendael est ludique, comme un chiot. Il participe à tous les jeux avec plaisir, juste pour courir et sauter.

Le chien est infiniment dévoué à son maître. Avec une bonne éducation, il obéit implicitement non seulement à lui, mais aussi à tous les membres de la famille. Il se réfère à des étrangers sans grande agressivité, mais méfiant. À tout moment, le Groenendael est prêt à répondre à la provocation d’un inconnu et à montrer dans toute sa splendeur ses qualités de sécurité et de chien de garde.

Les spécimens de la race trouvent facilement un langage commun avec les enfants. Tolérer les farces des enfants, par exemple, tirer sur les oreilles ou la queue, un tel chien peut, mais pas pour longtemps. En tant que chien de berger, le Groenendael s’efforce constamment d’élever des enfants, réagissant à leur désobéissance par un aboiement fort. Cela ne veut pas dire que le Belge est capable de nuire à l’enfant, au contraire, il le protégera et le protégera.

Avec les autres animaux domestiques, en particulier les petits, le chien belge se comporte comme un berger. Elle essaie de ne pas les perdre de vue, de les guider, de les guider. Un tel comportement est inhérent à tous les représentants des races de berger.

Berger Belge Groenendael

Santé

Les bergers belges sont des chiens naturellement forts et en bonne santé. Avec des soins appropriés, les représentants de la race peuvent vivre jusqu’à 12-14 ans. Le propriétaire du Groenendael doit être conscient des principales maladies auxquelles l’animal est prédisposé :

  • Épilepsie – accompagnée de convulsions, de selles involontaires.
  • Dysplasie articulaire – au stade initial, elle s’accompagne de douleur, avec le développement ultérieur de la maladie, une boiterie apparaît, la douleur devient insupportable, une immobilisation se produit au dernier stade.
  • Obésité – survient en raison d’un régime alimentaire mal composé, d’une suralimentation.
  • Maladies oculaires – le plus souvent, les yeux du Groenendael souffrent de processus inflammatoires, de conjonctivite.
  • Allergie – peut provenir de détergents mal sélectionnés, des réactions allergiques aux produits se produisent également, il est donc nécessaire d’introduire de nouveaux ingrédients dans le régime alimentaire belge très soigneusement, progressivement.
  • Dépression – un état dépressif prolongé avec une perturbation ultérieure du corps peut survenir en raison de l’isolement du Groenendael des personnes, c’est un chien très sociable, la solitude est destructrice pour ce chien.

Pour maintenir la santé, il est important de faire vacciner votre animal à temps. Des examens programmés dans une clinique vétérinaire, un traitement contre les parasites cutanés, en particulier en été, et un déparasitage sont également nécessaires.

Berger Belge Groenendael

Soins de base

Groenendael, en tant que propriétaire de cheveux longs et descendant de chiens de berger actifs, peut bien être gardé à l’extérieur. Seulement dans ce cas, la chaîne est éliminée, au lieu de cela, vous avez besoin d’une volière spacieuse et d’une cabine chaude. Installez une volière pas dans un courant d’air ou au soleil ; le chien doit pouvoir se réfugier à l’ombre. De plus, avec une cage en plein air, il est nécessaire de promener l’animal dans l’espace ouvert, lui permettant de courir librement sans obstacles.

Dans une maison ou un appartement, Groenendael peut également se sentir à l’aise, mais pas dans des logements de petite taille. Lors de l’hébergement d’un berger belge Groenendael, de nombreuses heures de marche quotidienne sont nécessaires. La marche doit être active avec des jeux, des jouets et de la formation. Si vous vivez dans une maison privée avec une parcelle personnelle, le Groenendael peut être à l’extérieur pendant la journée et rentrer à la maison pour la nuit, car les représentants de la race aiment être à l’air frais.

En ce qui concerne le maintien de la santé et de la beauté, le propriétaire doit habituer le chien dès son enfance aux procédures suivantes :

  • La laine longue du Groenendael belge nécessite un entretien régulier et minutieux, sinon des nattes se formeront. En été, lors d’une mue intense, nous peignons l’animal tous les jours à l’aide d’un furminateur. En hiver, le peignage est effectué à l’aide d’un peigne 1 fois en 6-7 jours.
  • Par défaut, le pelage d’un chien de berger Groenendael ne doit pas paraître trop brillant et soyeux. C’est pourquoi les Groenendaeles adultes ne peuvent pas être baignés plus de 2 fois par an, à moins que cela ne soit absolument nécessaire. Nous lavons les chiots tous les 30 à 40 jours. Il est important de choisir le bon détergent pour le chien de berger, car elle a la peau sensible.
  • Une fois par semaine, nous brossons les dents du chien, pendant le processus, nous examinons les gencives, remarquons une inflammation, prenons des mesures urgentes.
  • Les oreilles sont nettoyées une fois par semaine à l’aide d’un coton-tige et d’une solution spéciale. Une fois par mois, il est recommandé de verser des gouttes afin de prévenir les maladies infectieuses.
  • Les accumulations dans les coins des yeux sont enlevées avec un coton humide si nécessaire.
  • On doit couper la laine entre les coussinets. Si cela n’est pas fait, les cheveux rouleront aux endroits indiqués, ce qui peut entraîner des infections et des boiteries.
  • Nous coupons les griffes avec une tondeuse spéciale à mesure qu’elles grandissent.

Il est recommandé de nourrir le Belge avec des produits naturels, bien que vous puissiez y ajouter de la nourriture sèche (30% de l’alimentation totale). La nourriture protéinée est nécessaire quotidiennement pour Groenendael. Le régime alimentaire d’un tel chien devrait inclure les aliments suivants : céréales, poisson, viande, fruits et légumes. Les bonbons, les légumineuses, le pain sont contre-indiqués. Les suppléments de vitamines et de minéraux en quantités recommandées par le vétérinaire sont également importants.

Berger Belge Groenendael

Education et dressage

Le chien de berger belge Groenendael a une mémoire merveilleuse, une intelligence exceptionnelle et un esprit vif. Cette race est considérée comme l’une des plus intelligentes. Avec de telles données, Groenendael est capable de comprendre le propriétaire d’un coup d’œil et d’apprendre de nouvelles commandes après 2-3 répétitions.

L’essentiel est de commencer le processus éducatif dès la petite enfance, le plus tôt possible. Sinon, avec un caractère aussi capricieux, le chien posera de nombreux problèmes au propriétaire et à tout le monde autour de lui. En l’absence de compétences comportementales appropriées dans la maison et dans les lieux publics, le Groenendael peut se permettre de sauter sur les gens, d’aboyer sans raison pendant longtemps et de gâcher les meubles et autres biens de la maison. C’est au mieux, et au pire, un chien peut se transformer en un animal méchant et incontrôlable sans entraînement.

Un éleveur de chiens expérimenté s’occupe indépendamment de l’éducation du berger belge Groenendael, les débutants dans ce domaine sont encouragés à demander l’aide d’un maître-chien. Groenendael est très rusé, il se rendra vite compte qu’un maître inexpérimenté peut être manipulé, par conséquent aucune formation ne fonctionnera.

Berger Belge Groenendael

Lors du dressage d’un chien, les recommandations suivantes doivent être prises en compte :

  • Le début de l’éducation est le développement des commandes les plus simples : « ta place », « non », « à moi ». Ce n’est qu’alors que nous pourrons passer au cours de la protection, de l’obéissance, de la protection.
  • Une socialisation précoce est une condition préalable. Le chien doit répondre calmement aux véhicules passant dans la rue des personnes rencontrant des animaux. En conséquence, obtenez un chien intelligent. Elle ira en laisse sans étirement et répondra adéquatement aux événements autour d’elle.
  • Vous ne pouvez pas réduire la durée des cours, même si l’animal a déjà maîtrisé de nombreuses commandes. La régularité des leçons fixera le réflexe à la commande. De plus, un Groenendael actif aime l’activité physique et l’entraînement.
  • Le propriétaire de son animal doit être un leader incontesté. Après avoir donné un ordre au chien, assurez-vous de le faire.
  • Il est inacceptable de laisser le chien grogner contre le propriétaire ou les membres de la famille. Arrêtez l’agression alimentaire, le chien doit calmement donner au propriétaire même l’os le plus délicieux, il en va de même pour les jouets.
  • Une attitude grossière n’aidera pas lors de l’élevage d’un Groenendael. Les chiens belges sont sensibles, ils ne tolèrent pas un cri, un ton trop strict, et surtout des châtiments corporels. Si le propriétaire se comporte grossièrement avec son animal de compagnie, le chien se rapproche et cesse de répondre aux commandes. Dans le processus de formation, il est recommandé d’utiliser des encouragements sous forme de caresses, de louanges ou de friandises.
Berger Belge Groenendael

Faits intéressants à propos du berger belge Groenendael

• Le berger belge Groenendael se caractérise par un sentiment d’appartenance excessif. Si ce chien a déjà déterminé un endroit, une nourriture ou une chose qui lui est propre, il protégera avec zèle sa propriété, même d’un adversaire de force et de taille supérieure.

• Groenendael fait référence aux chiens qui vivent longtemps. Il y a des cas où des représentants de cette espèce ont franchi la ligne de vie à 18 ans.

• Le gel et la neige ne sont pas terribles pour les Groenendaels. Au contraire, le divertissement hivernal préféré d’un tel chien est de trouver une plus grosse neige et de la creuser avec sa tête, comme s’il nageait dans la neige.

Berger Belge Groenendael

Avantages et inconvénients de la race

Le berger belge Groenendael a besoin d’attention et de soins, comme tout autre chien. Il semble qu’un tel animal de compagnie convienne à toute personne qui peut se permettre de garder un chien actif. En fait, il sera difficile pour un éleveur de chiens novice de faire face au caractère capricieux du berger belge Groenendael. Avant d’acheter un chiot de ce type, il vaut la peine de se familiariser avec ses forces et ses faiblesses.

Avantages :

  • Belle apparence.
  • Bonne santé.
  • Excellentes qualités de sécurité et de garde.
  • Intrépidité, dévotion.
  • Facile à former.
  • Esprit, esprit vif et grande mémoire.
  • Performance, endurance.
  • Pas de soins compliqués.

Inconvénients :

  • Nécessite un effort physique important, une activité excessive.
  • Entêtement.
  • Ne tolère pas la solitude.
  • Nécessite une formation sérieuse.
  • Une agression excessive avec une éducation insuffisante.
  • La manifestation de l’instinct d’un chien de berger dans des lieux et des situations inappropriés.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here